Black Friday: mise en garde face à la hausse des contrefaçons

La période du Black Friday est propice aux fraudes et aux contrefaçons, de quoi alerter l'organisation ...
Black Friday: mise en garde face à la hausse des contrefaçons

Black Friday: mise en garde face à la hausse des contrefaçons

Photo: KEYSTONE/EPA EFE/ANA ESCOBAR

La période du Black Friday est propice aux fraudes et aux contrefaçons, de quoi alerter l'organisation Stop à la piraterie. Cette plateforme de prévention met en garde face à la hausse du nombre d'escroqueries en ligne.

Cette période coïncide avec une recrudescence des offres en ligne de produits les plus divers, souvent attrayants mais derrière lesquels peuvent se cacher des arnaques, prévient lundi Stop à la piraterie, à quatre jours du Black Friday.

Les escrocs utilisent différentes astuces pour profiter de la tendance des consommateurs à acheter de manière compulsive durant le Black Friday, appâtés par les 'bonnes affaires'. Qui peuvent parfois tourner au cauchemar.

Dans l'exemple le plus fréquent, l'acheteur reçoit une contrefaçon, alors qu'il croyait acquérir un produit de marque à bon prix, explique à Keystone-ATS Eveline Capol, secrétaire de la plateforme suisse de lutte contre la contrefaçon et la piraterie (Stop à la piraterie).

Se fier à son instinct

Très souvent, les produits contrefaits sont proposés sur un site en Asie. De plus en plus de Suisses tombent dans le panneau. Le phénomène est exacerbé depuis le Covid-19, qui a boosté les ventes en ligne. En outre, de plus en plus de seniors ont pris l'habitude d'acheter en ligne et se montrent parfois naïfs. Mme Capol épingle par exemple le site dhgate.com.

Quand une offre apparaît trop belle pour être vraie, mieux vaut se fier à son instinct, conseille l'organisme de prévention. Les articles de marque contrefaits sont aussi souvent proposés via des comptes e-mail piratés, d'où l'importance de 'créer des mots de passe forts'.

Deux autres éléments doivent mettre la puce à l'oreille: lorsqu'il est impossible de retourner la marchandise ou que le seul moyen de versement proposé est un paiement anticipé.

S'il faut être vigilant face aux offres mirifiques, il convient aussi de l'être en cas de rabais 'normal'. Pour ne pas éveiller le soupçon, les arnaqueurs exigent parfois simplement des prix comparables à ceux des produits de marque. Il est donc important de bien décrypter le site sur lequel on surfe et de toujours comparer avec le site officiel de la marque officielle.

Il arrive fréquemment aussi que la marchandise commandée contrefaite n'arrive pas à destination et soit saisie pour les douanes. Ou alors qu'elle soit de très mauvaise qualité voire inutilisable, en plus d'être contrefaite.

Décuplement en sept ans

Entre 2014 et 2021, la valeur totale des marchandises contrefaites saisies par les douanes sur l'ensemble d'une année (médicaments non compris) a plus que décuplé, pour atteindre près de 47 millions de francs, selon des chiffres de l'Office fédéral de la douane et de la sécurité des frontières. Plus de la moitié concernait des sacs à main, des sacs de voyage ou des porte-monnaies, essentiellement en provenance de Chine et de Hong Kong.

La valeur totale du commerce de faux produits violant les droits de propriété intellectuelle suisses est évaluée à quelque 7 milliards de francs. Parmi les produits suisses contrefaits, les montres sont de loin le produit le plus ciblé.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus