Calida subit une perte après une acquisition ratée

Calida veut se séparer de sa filiale Erlich Textil, pourtant acquise de fraîche date, avec ...
Calida subit une perte après une acquisition ratée

Calida subit une perte après une acquisition ratée

Photo: KEYSTONE/URS FLUEELER

Calida veut se séparer de sa filiale Erlich Textil, pourtant acquise de fraîche date, avec à la clé un correctif de valeur de 23 à 25 millions de francs. Dans la foulée, le directeur général du fabricant de lingerie, Timo Schmidt-Eisenhart, quitte l'entreprise.

Calida entend céder Erlich Textil, une jeune pousse acquise en février 2022 seulement, les performances n'ayant pas répondu aux attentes. 'Les ventes se sont détériorées dans une proportion qui ne justifie plus son maintien au sein du groupe', écrit la société jeudi dans un communiqué. Il en résultera un correctif de valeur de 23 à 25 millions de francs, comptabilisé au 30 juin 2023.

L'entreprise annonce par la même occasion le départ de son directeur général Timo Schmidt-Eisenhart à fin juin 2023. En attendant la nomination d'un successeur, c'est Felix Sulzberger, président du conseil d'administration, qui prendra le contrôle de la direction. Thomas Stöcklin rejoindra par ailleurs le conseil d'administration en tant qu'administrateur indépendant au 1er juillet 2023.

Au chapitre des prévisions, Calida s'attend à ce qu'à périmètre constant, son chiffre d'affaires et son résultats d'exploitation Ebit s'inscrive en 2023 en baisse par rapport à 2022. 'Les marques Aubade et Lafuma Mobilier ont été confrontées à une phase de consolidation au premier semestre, avec à la clé une recul temporaire des ventes', précise le groupe lucernois.

La stratégie de croissance 2026 fera par conséquent l'objet d'un examen ces prochaines mois. 'Les objectifs de légère croissance organique et d'une marge Ebit de 10% sont considérés comme ambitieux, tout comme la volonté d'augmenter continuellement le dividende', avertit l'entreprise.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus