Cas de rigueur peut-être réglés dès le 1er décembre

Le Conseil fédéral voudrait mettre oeuvre une réglementation des cas de rigueur pour les entreprises ...
Cas de rigueur peut-être réglés dès le 1er décembre

Cas de rigueur peut-être réglés dès le 1er décembre

Photo: Keystone/ANTHONY ANEX

Le Conseil fédéral voudrait mettre oeuvre une réglementation des cas de rigueur pour les entreprises fortement touchées par la crise du coronavirus dès le 1er décembre, selon le ministre de l'économie Guy Parmelin. 'Nous sommes prêts', a-t-il dit à la radio SRF.

Cela concernerait les acteurs les plus touchés et les plus menacés dans leur existence par les mesures restrictives décidées durant la crise, en particulier les organisateurs d’évènements, les voyagistes et les forains. Initialement, le gouvernement avait avancé comme date d'entrée en vigueur le 1er février, puis le 1er janvier.

Mais la pression pour une concrétisation rapide est grande. Vendredi, c'est la commission de la sécurité sociale du Conseil national qui demandait dans une lettre au Conseil fédéral de mettre en oeuvre l'aide aux entreprises en difficulté pour la fin novembre pour éviter une vague de faillites.

Pour les cas de rigueur, le conseiller fédéral Ueli Maurer avait promis au Conseil national une solution 'avant Noël'. 'Le mieux serait le 1er décembre', a déclaré Guy Parmelin dans l'émission 'Samstagsrundschau'. Mais cela signifie une consultation des cantons de seulement deux semaines. Le Conseil fédéral est prêt, a-t-il ajouté, mais cela pourrait durer plus longtemps auprès des cantons.

/ATS