Casino réduit sa perte nette à 316 millions d'euros en 2022

Le groupe de distribution Casino, qui avait déjà annoncé un chiffre d'affaires de quelque 33 ...
Casino réduit sa perte nette à 316 millions d'euros en 2022

Casino réduit sa perte nette à 316 millions d'euros en 2022

Photo: KEYSTONE/AP/BOB EDME

Le groupe de distribution Casino, qui avait déjà annoncé un chiffre d'affaires de quelque 33,6 milliards d'euros (autant en francs) pour l'an dernier, a publié une perte nette de 316 millions d'euros sur 2022 , contre -534 millions un an plus tôt.

Casino, qui lutte depuis plusieurs exercices pour son désendettement, a réduit l'an dernier sa dette nette en France, mais celle-ci reste élevée, à 4,5 milliards d'euros à fin 2022. La dette financière à l'échelle du groupe a en revanche crû, passant de 5,9 à 6,4 milliards d'euros, en raison, selon le groupe, du 'plan d'expansion' de son enseigne Assai.

Désormais le 7e distributeur en France en termes de parts de marché, Casino a annoncé jeudi soir la signature d'un 'accord d'exclusivité' avec un autre acteur de la distribution, le nouveau groupe Teract, propriétaire des enseignes de jardinerie Jardiland, Gamm vert, des boulangeries Louise, etc., en vue d'un 'accord engageant' pour la création d'un 'leader français de la distribution responsable et durable'.

Les deux sociétés veulent créer deux entités distinctes, l'une contrôlée par Casino et l'autre par l'union de 188 coopératives agricoles InVivo, principal actionnaire de Teract et mastodonte de l'agro-industrie en Europe.

La première entité 'regrouperait les activités de distribution en France', avec les plus de 9.100 magasins du groupe Casino et 'l'expertise dans l'exploitation des jardineries, animaleries et l'alimentaire' de Teract.

La deuxième entité, nommée 'Teract Ferme France', sera chargée de l'approvisionnement en produits agricoles et 'bénéficiera' de ses liens avec InVivo.

L'an dernier, Casino a réalisé un chiffre d'affaires en progression de 10% à 33,6 milliards d'euros, grâce au dynamisme de l'Amérique latine où son activité est portée par l'enseigne Assai notamment, avait-il annoncé fin février.

Le groupe avait dit début mars vouloir céder une partie de sa participation dans cette enseigne. D'un montant de 600 millions d'euros, cette part représente environ la moitié de ce que le groupe détient encore, a précisé vendredi le directeur financier de Casino, David Lubek, lors d'un point-presse téléphonique.

Fin novembre, le distributeur avait déjà cédé pour 500 millions de dollars de participation dans ce spécialiste des ventes en gros pour les professionnels et particuliers coté à Sao Paulo et New York.

/ATS