Champagne: recul des volumes et effervescence des prix en 2023

Les producteurs de champagne ont écoulé moins de bouteilles en 2023, une année de 'retour à ...
Champagne: recul des volumes et effervescence des prix en 2023

Champagne: recul des volumes et effervescence des prix en 2023

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

Les producteurs de champagne ont écoulé moins de bouteilles en 2023, une année de 'retour à la normale' en termes de volumes après une année 2022 record et une année 2020 noire à cause du Covid, a annoncé lundi le comité Champagne.

Les expéditions totales de champagne en 2023 se sont élevées à 299 millions de bouteilles, soit 8,2% de moins qu'en 2022, a indiqué le comité, qui regroupe producteurs et négociants, dans un communiqué de presse.

Les professionnels ne s'en inquiètent pas: leur stratégie est de 'monter en gamme', c'est-à-dire de commercialiser les bulles plus cher, quitte à en vendre moins.

'Malgré la baisse des volumes, la montée en gamme des cuvées, surtout à l'exportation, a permis à l'appellation de maintenir son chiffre d'affaires au-dessus de 6 milliards d'euros (5,6 milliards de francs)', un montant dépassé pour la première fois en 2022, souligne le comité.

'Le marché national souffre davantage que les marchés d'exportation de l'inflation qui a pesé sur les budgets des ménages tout au long de l'année', précise-t-il.

En 2020, la pandémie de Covid-19 avait fait reculer les ventes à quelque 245 millions de bouteilles, puis en 2021 elles étaient remontées à 320 millions, avant d'atteindre 326 millions en 2022.

Désormais, l'export représente 'plus de 57% des ventes totales, contre 45% il y a dix ans', constate le comité.

Cité dans le communiqué, le président du syndicat général des vignerons, coprésident du comité Champagne, Maxime Toubart, se félicite de ce 'retour à la normale'.

'Le champagne est une appellation d'origine produite sur une aire délimitée et répondant à des règles strictes qui ne permettent pas de soutenir durablement une forte croissance en volume', remarque-t-il.

David Châtillon, président de l'Union des maisons de champagne et également coprésident du comité, ajoute qu'avec 'une valeur maintenue, la Champagne reste optimiste pour l'avenir, même si le champagne est sensible au contexte géopolitique et à l'évolution de l'économie mondiale'.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus