Changement à la tête d'Orell Füssli Thalia

Changement à la tête du libraire zurichois Orell Füssli Thalia. A la suite de la démission ...
Changement à la tête d'Orell Füssli Thalia

Changement à la tête d'Orell Füssli Thalia

Photo: KEYSTONE/PHOTOPRESS/OBS/ORELL FUESSLI THALIA AG

Changement à la tête du libraire zurichois Orell Füssli Thalia. A la suite de la démission du directeur général, Frank Egholm, l'entreprise commune du groupe d'édition et d'impression Orell Füssli et de l'allemand Thalia Bücher, a nommé Pascal Schneebeli à ce poste.

Frank Egholm, qui avait pris la tête du libraire en 2016, a décidé de quitter l'entreprise pour des raisons personnelles, explique vendredi Orell Füssli. Son successeur, jusqu'ici responsable des finances de l'entreprise contrôlée à 50% par le groupe zurichois, avait déjà assuré l'intérim à la direction d'Orell Füssli après le départ fin 2015 de son patron Michele Bomio.

Pascal Schneebeli est par ailleurs l'un des cofondateurs de la librairie en ligne buch.ch devenue par la suite orellfüssli.ch. Faisant face à la vive concurrence du géant américain du commerce en ligne Amazon, Orell Füssli Thalia s'est restructurée ces dernières années, la société ayant notamment abandonné la marque Thalia en Suisse alémanique et fermé sa librairie de langue anglaise à Zurich.

Au premier semestre 2017, Orell Füssli a vu ses résultats se tasser. Le groupe, qui imprime notamment les billets de banque suisses, a vu son bénéfice net chuter de 42% sur un an, à 2,9 millions de francs. Le chiffre d'affaires a diminué pour sa part de 5,4% pour s'établir à 131,9 millions.

Dans son activité de libraire, Orell Füssli a subi un tassement de ses recettes de 6% à 39,2 millions de francs. La perte opérationnelle s'est creusée à 1,8 million, contre 0,7 million à fin juin 2016, après des gains extraordinaires liés à la restructuration du portefeuille de filiales.

/ATS