Chine: l'activité manufacturière s'est contractée en avril

L'activité des usines en Chine s'est contractée en avril pour la première fois en trois mois ...
Chine: l'activité manufacturière s'est contractée en avril

Chine: l'activité manufacturière s'est contractée en avril

Photo: KEYSTONE/AP CHINATOPIX

L'activité des usines en Chine s'est contractée en avril pour la première fois en trois mois, soulignant que la reprise économique post-Covid montre encore quelques signes de fragilité, selon un indice indépendant publié jeudi.

Le principal frein aura été la baisse de la demande, avec une chute des nouvelles commandes sur le marché intérieur.

L'indice d'activité des directeurs d'achat (PMI), s'est établi à 49,5 points le mois dernier, après 50 en mars et 51,6 en février, a indiqué dans un communiqué le groupe de média chinois Caixin et S&P Global.

Un chiffre supérieur à 50 témoigne d'une expansion de l'activité et, en deçà, il traduit une contraction.

'Cela suggère que la reprise économique chinoise a considérablement ralenti après que les cas de Covid-19 ont atteint un pic en début d'année', indique pour Caixin l'économiste Wang Zhe, cité dans le communiqué.

'Il reste à voir si le rebond est durable' ces prochains mois, note-t-il.

La Chine a été touchée en décembre-janvier par une vague d'infections après l'arrêt soudain des tests PCR jadis quasi obligatoires, des confinements et des restrictions aux déplacements. Depuis, l'activité économique reprend progressivement, avec toutefois quelques à-coups.

Sur le front de l'emploi, la situation s'est dégradée en avril dans le secteur manufacturier.

'La demande restant faible, les compagnies qui cherchent à réduire leurs coûts ont hésité à embaucher davantage de personnel et certaines ont même annoncé des licenciements', souligne Wang Zhe.

La confiance des chefs d'entreprise pour les 12 prochains mois reste cependant élevée et a atteint en avril son deuxième niveau le plus élevé en deux ans, selon l'enquête.

Annoncé dimanche, l'indice PMI officiel du gouvernement chinois s'était établi à 49,2 points le mois dernier, contre 51,9 en mars, confirmant la contraction de l'activité manufacturière.

L'enquête Caixin, qui sonde principalement les PME, est réputée dresser un tableau plus fidèle de la conjoncture, alors que le chiffre gouvernemental se concentre sur les grandes entreprises publiques.

La croissance chinoise a progressé sur un an de 4,5% au premier trimestre, son rythme le plus élevé en un an.

Une progression en grande partie poussée par la consommation des ménages, alors que la reprise d'activité des usines et le rebond dans l'immobilier tardent pour l'heure à véritablement se concrétiser.

/ATS
 

Actualités suivantes