Clariant voit son bénéfice largement progresser au premier semestre

Le chimiste Clariant a dégagé un bénéfice net en hausse de 38% à 211 millions de francs sur ...
Clariant voit son bénéfice largement progresser au premier semestre

Clariant voit son bénéfice largement progresser au premier semestre

Photo: KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

Le chimiste Clariant a dégagé un bénéfice net en hausse de 38% à 211 millions de francs sur les six premiers mois de l'année. Les ventes ont progressé dans l'ensemble des activités et dans la plupart des régions, s'est félicité mercredi la société établie à Muttenz.

Le chiffre d'affaires a progressé de 7% en monnaies locales ou 8% en francs pour atteindre 3,39 milliards. Toutes les divisions ont contribué à la croissance, en particulier Catalysis et Care Chemicals.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda), hors effets non récurrents, a progressé de 9% à 524 millions. La marge afférente a gagné 0,1 point de pourcentage à 15,5%, en premier lieu grâce à l'amélioration de la rentabilité dans la division Care Chemicals. Les éléments exceptionnels ont également été moins nombreux, ce qui a contribué à la solide hausse du bénéfice net.

Le chiffre d'affaires dépasse les prévisions du consensus AWP, qui tablait sur un montant de 3,35 milliards. Par contre, les analystes attendaient un peu mieux concernant la rentabilité, notamment le bénéfice net escompté à 217 millions. L'Ebitda hors effets non récurrents était attendu à 525 millions pour une marge afférente de 15,7%.

Perspectives favorables

Le chimiste rhénan s'attend à une conjoncture favorable sur ses marchés matures, tandis que ceux des pays émergents soutiendront les résultats, notamment avec la reprise en Amérique latine. En 2018, le groupe table sur une croissance en monnaies locales, une progression dans la génération de liquidités et une amélioration de l'Ebitda et de la marge afférente.

Les prévisions à moyen terme ont été confirmées avec une marge Ebitda attendue entre 16 et 19% et un retour sur le capital investi (ROIC) supérieur à la moyenne du secteur.

/ATS
 

Actualités suivantes