Cyberattaque de Montreux: pas de vol de données en masse

Les conséquences de la cyberattaque subie dimanche par la commune de Montreux (VD) se précisent ...
Cyberattaque de Montreux: pas de vol de données en masse

Cyberattaque de Montreux: pas de vol de données en masse

Photo: KEYSTONE/STR

Les conséquences de la cyberattaque subie dimanche par la commune de Montreux (VD) se précisent peu à peu. Les investigations permettent pour l'instant d'exclure un vol de données en masse.

Selon les dernières analyses, il ressort que la première intrusion a eu lieu vendredi dernier à 16h00 et que l'attaque a été déclenchée dimanche à 01h00 du matin. Entre ces deux événements, aucune activité suspecte n'a été constatée, a indiqué lundi soir l'Association Sécurité Riviera (ASR), dans son dernier pointage sur la situation.

Les investigations techniques et judiciaires se poursuivent. Elles doivent notamment permettre de définir si des données sensibles pourraient être exploitées par les auteurs de l'attaque.

'A ce stade, nous ignorons lesquelles ont été piratées', a relevé Dounya Schürmann-Kabouya, porte-parole de l'ASR, à Keystone-ATS. Aucune demande de rançon n'a, pour l'heure, été formulée.

Autres communes touchées

Des partenaires informatiques de Montreux ont aussi été touchés par l'attaque. Sont concernées la commune de Villeneuve, l'ASR et, dans une moindre mesure, la commune de Veytaux ainsi que des associations liées à ces localités.

Ces différents partenaires ont été informés et leurs dispositifs informatiques isolés à titre préventif, afin d'éviter d'éventuels dommages supplémentaires, a précisé l'ASR.

Pour l'heure, l'accès aux principaux outils bureautiques et à la messagerie électronique des administrations concernées est bloqué par précaution. Autant que possible, les services sont maintenus ouverts et accessibles au public.

Urgences garanties

'Les citoyens peuvent se renseigner sur internet ou via les réseaux sociaux', a souligné la porte-parole de l'ASR. Les informations y sont mises à jour en fonction de l'évolution de la situation.

Quant à l'ASR, ses missions opérationnelles d'urgence (police, ambulances, protection civile, pompiers) restent garanties.

Cette cyberattaque fait écho à celle dont a été victime la commune de Rolle, aussi dans le canton de Vaud. Le piratage informatique de l'administration communale avait eu lieu fin mai, mais n'avait été communiqué que fin août. Des données avaient été cryptées, volées et s'étaient retrouvées sur le darkweb.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus