Début des travaux des ateliers des CFF à Arbedo-Castione reporté

Les CFF doivent repousser le début des travaux des nouveaux ateliers d'Arbedo-Castione (TI) ...
Début des travaux des ateliers des CFF à Arbedo-Castione reporté

Début des travaux des ateliers des CFF à Arbedo-Castione reporté

Photo: KEYSTONE/KARL MATHIS

Les CFF doivent repousser le début des travaux des nouveaux ateliers d'Arbedo-Castione (TI), prévu début décembre. Bien que l'Office fédéral des transports ait donné son feu vert, celui-ci n'est pas encore entré en vigueur et deux oppositions sont encore en suspens.

Les CFF veulent utiliser ce temps pour 'optimiser' le projet et réduire les coûts, ont-ils indiqué jeudi. En raison de la situation économique actuelle, les dépenses prévues pour la construction des nouveaux ateliers ont sensiblement augmenté.

Il n'est pas encore clair quand exactement les CFF pourront débuter les travaux. La suite du projet sera vraisemblablement présentée au cours du premier trimestre 2024, a indiqué un porte-parole de CFF Sud à Keystone-ATS.

Selon l'Office fédéral des transports (OFT), 24 des 26 oppositions au projet ont pu être levées. Comme deux oppositions liées à la compensation des surfaces d'assolement sont encore en suspens, la probabilité d'un recours contre l'approbation des plans est très élevée, estiment les CFF. L'approbation des plans accordée par l'OFT peut être contestée dans les 30 jours auprès du Tribunal administratif fédéral.

Longue bataille

Initialement, les 'ateliers les plus modernes d'Europe' devaient être inaugurés à Arbedo-Castione en 2026. Selon les CFF, il n'est pas certain que ce calendrier puisse encore être respecté.

Les ateliers d'Arbedo-Castione doivent accueillir 360 collaborateurs et 80 apprentis qui effectueront des travaux d'entretien sur une bonne partie de la flotte des CFF. Ils remplaceront les ateliers de Bellinzone qui, selon les CFF, ne répondent plus aux exigences pour entretenir le matériel roulant.

La nouvelle infrastructure s'étalera sur près de 150'000 mètres carrés, dont environ 88'000 mètres carrés de surfaces d'assolement que les CFF doivent intégralement compenser.

Les nouveaux ateliers des CFF ont causé de nombreux remous au Tessin. L'initiative 'Giù le mani dalle officine' ('Pas touche aux ateliers') voulait sauver les anciens ateliers de Bellinzone. L'objet a toutefois été rejeté en votation populaire en mai 2019 par 65,3% des votants.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus