Des dizaines de personnes évacuées à Rarogne-Niedergesteln (VS)

Des rochers se sont éboulés dans la nuit de vendredi à samedi en amont de la carrière de Rarogne-Niedergesteln ...
Des dizaines de personnes évacuées à Rarogne-Niedergesteln (VS)

Des dizaines de personnes évacuées à Rarogne-Niedergesteln (VS)

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Des rochers se sont éboulés dans la nuit de vendredi à samedi en amont de la carrière de Rarogne-Niedergesteln (VS). Les 76 habitants d'un quartier évacué vendredi n'ont pas pu rejoindre leurs maisons. Le site reste sous surveillance.

Des rochers sont tombés vers 04h00 du matin dans la carrière et dans le lit du Bietschbach. Il n'a pas été nécessaire d'intervenir car le cours d'eau n'a pas été engorgé, a indiqué à Keystone-ATS Isabelle von Roten, cheffe d'information de l'état-major de conduite communal.

Les 76 habitants du quartier situé à proximité du cours d'eau et évacués vendredi ne peuvent pas rentrer chez eux sauf, sous la surveillance des pompiers, pour aller chercher des médicaments ou s'occuper d'animaux. Cette mesure restera en vigueur jusqu'à lundi midi.

La pluie semble à l'origine de l'important éboulement de vendredi, indique Georges Seewer, remplaçant chef Organe cantonal de conduite. Le site reste instable et sous étroite surveillance.

En début d'après-midi, un second hameau de la commune a été évacué et son accès strictement interdit. Cette mesure, qui ne concernait que quelques familles, a pu être levée en fin d'après-midi. La route d'accès à cette zone reste toutefois fermée.

Glissement de terrain à Ollon

Le degré de danger d'avalanche reste marqué (degré 3) en Valais, selon le dernier bulletin l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (SLF). Le canton a appelé à la plus grande prudence et prié la population de 'limiter ses déplacements, de respecter les signalisations et surtout de ne pas s'approcher des couloirs à avalanches'.

Dans le canton de Vaud, un glissement de terrain s'est produit samedi en fin d'après-midi à Ollon (VD). L'éboulement s'est arrêté à environ 50 mètres des habitations, sans faire de blessé. La route Ollon - Verschiez avait été fermée préventivement, justement en raison du risque de glissement de terrain.

Ailleurs dans le canton, la prudence est également de mise. La police cantonale vaudoise rappelle qu'il faut éviter toute pratique d'activités hivernales et 'prie la population de renoncer à toutes activités de loisir aussi longtemps que le risque est aussi élevé'

Zermatt de nouveau accessible

Des routes et tronçons ferroviaires restent fermés. La gare de chargement du Löstchberg était toujours fermée en raison du danger d'avalanche côté valaisan. Le ferroutage est aussi interrompu sur l'axe de la Furka, la route étant fermée entre Realp et Hospental (UR). Dans l'Oberland bernois, le trafic ferroviaire entre Brienz et Interlaken est interrompu en raison des risques d'avalanche.

En revanche, Zermatt n'est plus coupé du monde. La ligne ferroviaire Täsch-Zermatt a pu être remise en service samedi vers 12h15, a indiqué la compagnie Matterhorn Gotthard Bahn (MGB) sur son compte Twitter. Des bus de remplacement circulent sur le tronçon entre Viège et Täsch.

L'autoroute A2, fermée depuis jeudi, a quant à elle pu être rouverte samedi en début d'après-midi. Dans le canton de Vaud, la route cantonale Lavey-Morcles a elle aussi rouvert dans la matinée.

Décrue du Rhin

Depuis samedi, le Rhin est à nouveau ouvert à la navigation entre Bâle et l'écluse de Kemps, en Alsace, a annoncé la société des Ports rhénans. En revanche, la navigation reste fermée jusqu'à nouvel ordre entre Bâle et Birsfelden (BL) en raison des hautes crues.

Le niveau des eaux avait atteint 843 cm vendredi vers 10h00, dépassant largement le point de crue 2a. Il est ensuite redescendu pour atteindre 791 cm samedi peu après 15h00. Selon les prévisions de l'Office fédéral de l'environnement, la décrue devrait se poursuivre durant le week-end et le niveau de crue 1 devrait être atteint dimanche après-midi, ce qui permettra une reprise du trafic.

Dans le Jura, le Doubs a atteint un niveau élevé dans la nuit à St-Ursanne. Quelques caves ont été inondées, mais le niveau des eaux s'est ensuite stabilisé, a indiqué à Keystone-ATS Damien Scheder, chef du service jurassien de la protection de la population. Les autorités restent attentives, alors que de nouvelles précipitations sont attendues lundi.

/ATS
 

Actualités suivantes