Deux nouvelles administratrices désignées chez Baloise Holding

Le conseil d'administration de Baloise Holding se féminise. Alors qu'Andreas Beerli et Thomas ...
Deux nouvelles administratrices désignées chez Baloise Holding

Deux nouvelles administratrices désignées chez Baloise Holding

Photo: KEYSTONE/PATRICK STRAUB

Le conseil d'administration de Baloise Holding se féminise. Alors qu'Andreas Beerli et Thomas Pleines renoncent à solliciter un nouveau mandat à l'assemblée générale du 29 avril prochain, l'organe de surveillance a désigné deux femmes pour leur succéder.

Le conseil d'administration proposera aux actionnaires du groupe bâlois de bancassurance d'élire Claudia Dill et Maya Bundt, a-t-il annoncé vendredi. Pour autant qu'elles soient élues, l'organe de surveillance de Baloise Holding, société chapeautant l'ensemble des activités de Baloise Group, comptera alors quatre femmes sur un total de dix membres.

Fortes de leur expertise dans l'assurance et les processus de changement numérique, Mmes Dill et Bundt viendront renforcer l'organe de surveillance.

Claudia Dill a étudié la gestion d'entreprise à l'Université de St-Gall, complété d'un MBA de l'Université de Rochester. Spécialiste confirmée de la finance et de l'assurance, elle a notamment exercé des fonctions de contrôle, d'audit et de gestion des risques pour Deutsche Bank, Commerzbank et Credit Suisse.

Mme Dill a aussi oeuvré, de 1999 à 2020, chez Zurich Insurance, assumant pour l'assureur zurichois des fonctions dirigeantes à Zurich, New York et Sao Paulo et, en dernier lieu, comme membre de la direction du groupe, en tant que directrice générale en charge de l'Amérique latine. Elle siège depuis 2021 au conseil d'administration de la banque finlandaise Nordea Bank.

Maya Bundt est pour sa part géoécologue et titulaire d'un doctorat en sciences environnementales de l'école polytechnique fédérale de Zurich. Elle assume depuis 2003 diverses fonctions au sein du réassureur Swiss Re, dont elle a notamment dirigé le département Cyber & Digital Solutions, et exerce la fonction de Cyber Practice Leader ainsi que celle de présidente du Swiss Re Cyber Council.

Avant de rejoindre le numéro deux mondial de la réassurance, Mme Bundt a travaillé en tant que consultante pour la société de conseil Boston Consulting Group. Une fois élue au conseil d'administration de Baloise Holding, elle renoncera à ses activités chez Swiss Re. Maya Bundt siège au conseil d'administration d'APG/SGA et de Valiant Bank.

/ATS
 

Actualités suivantes