Diminution des plaintes à l'ombudsman des banques en 2016

L'ombudsman des banques suisses a traité l'an dernier 2068 cas, soit une diminution de près ...
Diminution des plaintes à l'ombudsman des banques en 2016

Diminution des plaintes à l'ombudsman des banques en 2016

Photo: Keystone

L'ombudsman des banques suisses a traité l'an dernier 2068 cas, soit une diminution de près de 2% au regard des 2103 demandes examinées en 2015. A l'image des années précédentes, la valeur litigieuse était dans plus de 80% des dossiers inférieure à 100'000 francs.

Durant l'exercice sous revue, les services du médiateur des banques suisses, Marco Franchetti, ont reçu 837 dossiers écrits et 1268 requêtes verbales, relèvent-ils jeudi dans un communiqué. Compte tenu des demandes qui n'avaient pas encore pu être réglées en 2015, ce sont au total 2068 cas qui ont été traités l'année dernière.

Pas moins de 44% des requêtes sont venues de Suisse alémanique, 15% de Suisse romande et 2% Tessin. Le nombre de plaintes provenant de l'étranger est demeuré stable à un niveau comparativement élevé (39%).

Frais bancaires

Une grande partie des demandes ont encore une fois concerné la question des frais bancaires. De plus en plus d'établissements font désormais payer certaines prestations qui étaient auparavant gratuites afin de compenser des revenus en baisse dans un environnement de taux d'intérêt défavorable.

De nombreux clients ont ainsi manifesté leur mécontentement, en particulier les Suisses de l'étranger. Si les frais bancaires suscitent le débat, M. Franchetti souligne qu'il convient de garder l'essentiel à l'esprit, à savoir la transparence en la matière.

Les clients doivent être clairement informés des conditions contractuelles en vigueur. Il convient de leur communiquer par avance et sans ambiguïté chaque changement ou introduction concernant des frais bancaires.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus