Dormakaba va supprimer 183 emplois en Suisse

Dormakaba va supprimer 183 emplois en Suisse, sur les quelque 930 que le spécialiste zurichois ...
Dormakaba va supprimer 183 emplois en Suisse

Dormakaba va supprimer 183 emplois en Suisse

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

Dormakaba va supprimer 183 emplois en Suisse, sur les quelque 930 que le spécialiste zurichois des accès sécurisés compte. La mesure n'entraîne toutefois aucune fermeture de site, le groupe étant présent à Rümlang, Wetzikon, St-Gall et au Mont-sur-Lausanne.

Les suppressions de postes prévues concerneront principalement les secteurs du développement de produits et de la production. Dans le premier secteur, des emplois sur les sites de Rümlang et Wetzikon seront transférés dans la capitale bulgare Sofia, précise mardi Dormakaba. Dans la seconde activité, basée elle à Wetzikon, la réduction d'effectif s'inscrit dans le cadre des mesures de rationalisation et d'automatisation continues mises en œuvre depuis plusieurs années déjà.

Les collaborateurs concernés ont été informés ce jour. Sans tenir compte des fluctuations naturelles de personnel, Dormakaba biffera d'ici trois ans quelque 160 emplois équivalents plein temps en Suisse. Le groupe né de la fusion entre le zurichois Kaba et la société allemande Dorma emploie près de 365 salariés à Rümlang, près de 450 à Wetzikon, 65 à St-Gall et une cinquantaine au Mont-sur-Lausanne.

Dormakaba précise avoir entamé des négociations en vue d'un accord social qui se concentre essentiellement sur des mesures de maintien de l'emploi au sein ou en dehors de l'entreprise. Celles-ci comprennent par exemple des conseils externes de placement, le placement interne et le soutien dans le processus de candidature par le service du personnel. Dans la mesure du possible, la firme établie Rümlang entend atténuer les coupes prévues par le biais de fluctuations naturelles et les départs à la retraite.

Vaste restructuration

Le spécialiste des accès sécurisés avait fait part début juillet d'un important programme de restructuration afin d'économiser jusqu'à 170 millions de francs par an d'ici 2025/2026. Dormakaba avait alors indiqué prévoir la suppression au total de quelque 800 emplois à temps plein sur un total de près de 16'000, notamment en réorganisant la production au niveau mondial. L'entreprise avait aussi fait part de sa volonté de réduire le nombre de fournisseurs.

Avec ces mesures, le groupe veut s'assurer d'atteindre ses objectifs à moyen terme. Ces derniers prévoient une croissance organique annuelle de 3% à 5% dès l'année prochaine, une marge opérationnelle brute (Ebitda) de 16% à 18% et un rendement des capitaux (Roce) supérieur à 30% à partir de 2025/2026.

Fin mars, la firme avait déjà annoncé de premières mesures avec un élagage des responsabilités régionales au niveau de la direction générale. Passant de neuf à six membres, celle-ci a été remaniée en profondeur.

Au premier semestre de son exercice décalé 2022/2023, clos fin décembre dernier, Dormakaba avait vu sa rentabilité se contracter. Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) ajusté avait diminué de 4,6% à 184,6 millions de francs et le bénéfice net s'était contracté de 15,6% à 84,9 millions. Les recettes s'étaient par contre améliorées de 5,2% à 1,42 milliard.

/ATS
 

Actualités suivantes