Dufry a plongé dans le rouge au premier semestre

Dufry s'est enfoncé dans le rouge au premier semestre. Alors que les ventes du détaillant hors ...
Dufry a plongé dans le rouge au premier semestre

Dufry a plongé dans le rouge au premier semestre

Photo: KEYSTONE/PATRICK STRAUB

Dufry s'est enfoncé dans le rouge au premier semestre. Alors que les ventes du détaillant hors taxe ont progressé, le groupe bâlois a essuyé une perte nette de 99,9 millions de francs, contre un bénéfice net de 13,7 millions douze mois auparavant.

Après intérêts minoritaires, la perte nette s'est inscrite à 116,8 millions de francs, contre un montant négatif à hauteur de 9,6 millions à l'issue des six premiers mois de l'an dernier, écrit mardi l'entreprise établie à Bâle.

Dans son communiqué, Dufry note cependant que nombre d'éléments du compte de résultat ne sont pas comparables avec ceux de l'an dernier en raison de l'adoption de la norme comptable IFRS16, laquelle impacte en particulier la comptabilisation des loyers.

Le résultat d'exploitation ajusté avant intérêt et impôts (Ebit) s'est inscrit à 237 millions de francs, la marge correspondante se fixant à 5,7%. Le cash-flow ajusté s'est monté à 409 millions, contre 452 millions.

Quant aux ventes, elles ont progressé de 2% à 4,18 milliards de francs. La croissance organique s'est fixée à 2,2%. Le bénéfice brut a lui aussi crû de 2,6% à 2,52 milliards, la marge correspondante s'améliorant de 59,8 à 60,2%.

La performance d'ensemble s'est révélée inférieure aux attentes des analystes. Sondés par AWP, ces derniers avaient en moyenne anticipé des ventes de 4,212 milliards de francs, une croissance organique de 2,4% et un bénéfice brut de 2,536 milliards.

Evoquant la suite de l'exercice, Dufry se veut confiant. Toutes les divisions ont affiché une amélioration de leur performance au premier semestre et la croissance organique s'est accélérée au cours des trois premières semaines de juillet, atteignant 3%. L'expansion devrait se refléter sur l'ensemble de l'année 2019.

Reste que l'ex-groupe Weitnauer ne fournit pas de données chiffrées pour l'ensemble de l'exercice, se contentant de confirmer ses objectifs à moyen terme, soit une croissance organique annuelle entre 2 et 4%.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus