EPFZ: vers des transports maritimes sans émission de CO2

Le transport maritime mondial représente 3% des émissions de CO2. Sur mandat d'un armateur ...
EPFZ: vers des transports maritimes sans émission de CO2

EPFZ: vers des transports maritimes sans émission de CO2

Photo: KEYSTONE/EPA TOTE MARITIME/TOTE MARITIME / HANDOUT

Le transport maritime mondial représente 3% des émissions de CO2. Sur mandat d'un armateur allemand, des chercheurs de l'EPFZ ont examiné les moyens de les réduire. Leur verdict: la propulsion électrique ainsi que l'hydrogène et l'ammoniac ont le plus gros potentiel.

L'équipe de Petrissa Eckle, à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), a étudié quelles sont les possibilités de parvenir à des transports maritimes internationaux climatiquement neutres. Son rapport est basé sur des études externes et des interviews d'experts, avec un focus sur la Mer du Nord et la Baltique.

Résultat: pour une application dans les cinq à dix ans à venir, les scientifiques voient le plus gros potentiel dans la propulsion électrique, la pile à combustible (hydrogène) et les moteurs à combustion alimentés à l'ammoniac, qui ne rejettent que de l'azote et de l'eau.

La propulsion électrique est adaptée principalement aux courts trajets. L'hydrogène et l'ammoniac se prêteraient bien aux longues distances, mais des problèmes restent à régler: le premier nécessite encore de relever différents défis techniques pour le liquéfier et le transporter, tandis que le second, toxique, n'a pas été autorisé jusqu'ici comme carburant.

Les auteurs suggèrent de lancer des projets pilotes avec des bateaux à zéro émission. La région de la Mer du Nord et la Baltique s'est déjà signalée par ses positions novatrices dans ce domaine.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus