Elections à Hong Kong: les médias prédisent une victoire des pro-démocratie

Les candidats pro-démocratie se dirigent vers une victoire écrasante aux élections locales ...
Elections à Hong Kong: les médias prédisent une victoire des pro-démocratie

Elections à Hong Kong: victoire des pro-démocratie

Photo: KEYSTONE/AP/KIN CHEUNG

Les candidats pro-démocratie se dirigeaient lundi vers une victoire écrasante aux élections locales à Hong Kong. Selon des résultats préliminaires, ils ont obtenu une large majorité des 452 sièges que comptent les 18 conseils de districts.

La cheffe de l'exécutif de Hong Kong Carrie Lam a déclaré lundi que son gouvernement souhaitait 'écouter humblement' la population. Elle a également reconnu que ce résultat montrait que 'les citoyens sont insatisfaits de la situation sociale actuelle et (...) des problèmes profondément enracinés'. Elle n'a cependant pas donné plus de détails sur les raisons du mécontentement.

'Ce ne sont pas encore les résultats définitifs. Attendons les résultats définitifs', a de son côté martelé le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi. Et d'ajouter: 'quoi qu'il arrive, Hong Kong fait partie de la Chine, dont il est une région administrative spéciale', a martelé le ministre chinois. 'Toute tentative visant à semer la pagaille à Hong Kong ou à entamer sa prospérité et sa stabilité est vouée à l'échec', a-t-il averti.

Soutien de la population

L'ampleur du revers subi par les candidats pro-Pékin a surpris, envoyant un message sans ambiguïté à Pékin sur le soutien des habitants à un mouvement de contestation sans précédent dans l'ex-colonie britannique.

Les conseils de district, qui gèrent des questions comme les ordures ménagères ou les trajets des lignes de bus, ont toujours été dominés par des élus favorables à l'exécutif aligné sur Pékin. Il y a quatre ans, les candidats pro-démocratie avaient ainsi remporté une centaine de sièges. Cette élection suscite d'ordinaire peu d'intérêt, mais a fortement mobilisé les Hongkongais cette fois.

'La voix de l'opinion publique résonne clair et fort (...) Nous espérons que le gouvernement pourra écouter les exigences des manifestants', a affirmé au South China Morning Post l'un des candidats élus pour le Parti démocrate, Roy Kwong, membre du Conseil législatif.

Cinq revendications

Parmi les cinq revendications du mouvement de contestation figurent notamment l'avènement du suffrage universel et une enquête sur ce qu'ils présentent comme des violences policières.

Mme Lam les a jusqu'à présent rejetées, les qualifiant notamment de 'voeux pieux'. A plusieurs reprises, elle a affirmé que ces élections montreraient que les Hongkongais soutiennent son gouvernement et permettraient de mettre fin aux manifestations. 'Le gouvernement respecte les résultats des élections', a déclaré Mme Lam lundi.

La participation, de 47% seulement lors des élections de 2015, a bondi cette fois-ci à quelque 71%, selon la commission électorale. Au total, 4,13 millions d'électeurs étaient inscrits.

/ATS
 

Actualités suivantes