Electrolux : bénéfices en très nette diminution

Le groupe suédois d'électroménager Electrolux a enregistré jeudi une chute de son bénéfice ...
Electrolux : bénéfices en très nette diminution

Electrolux : bénéfices en très nette diminution

Photo: KEYSTONE/OLA TORKELSSON

Le groupe suédois d'électroménager Electrolux a enregistré jeudi une chute de son bénéfice net de 81% par rapport au deuxième trimestre l'année dernière. La performance a été affectée par d''importants défis' sur sa chaîne d'approvisionnement.

Le bénéfice net pour le deuxième trimestre s'élève à 257 millions de couronnes (environ 24,6 millions d'euros), alors que les analystes envisageaient un bénéfice net de 650 millions de couronnes, selon Factset. Le chiffre d'affaire s'élève à 33,7 milliards de couronnes, contre 30,3 milliards au deuxième trimestre 2021, soit une hausse de 11%, s'expliquant par des prix élevés.

'Les livraisons irrégulières de plusieurs composants, principalement électroniques, a continué d'affecter nos volumes, de provoquer de graves inefficacités de production', a déclaré le directeur général d'Electrolux Jonas Samuelson dans un communiqué. Selon le groupe, ces difficultés ont aussi provoqué une augmentation du coût des frets aériens et des achats non planifiés.

Déjà au premier trimestre, le groupe suédois avait prévu que la crise mondiale de l'approvisionnement l'affecterait à nouveau au deuxième trimestre. Le groupe se dit d'ailleurs encore dans l'incapacité de répondre complètement à la demande, notamment pour les équipements de blanchisserie et de la cuisine 'premium'.

'Nous continuons de collaborer étroitement avec nos fournisseurs pour atténuer ces contraintes liées à la chaîne d'approvisionnement et nous nous attendons à des améliorations séquentielles à compter du milieux de l'année 2022', ajoute Jonas Samuelson, tout en soulignant que des perturbations liées à la résurgence du Covid-19 et aux conséquences de la guerre en Ukraine pourrait continuer. Quelques heures après l'ouverture de la bourse, l'action d'Electrolux perdait 8,5%, soit 134,2 couronnes (12,9 euros)

Dans un contexte marqué par l'inflation, l'augmentation des taux d'intérêts et l'incertitude face à la pandémie de Covid-19 et la guerre en Ukraine, le groupe d'éléctroménager souligne 'une visibilité limitée' pour évaluer le reste de l'année.

/ATS