Elon Musk prône les bienfaits de la kétamine

L'entrepreneur sud-africain Elon Musk a considéré dans un entretien lundi que sa consommation ...
Elon Musk prône les bienfaits de la kétamine

Elon Musk prône les bienfaits de la kétamine

Photo: KEYSTONE/AP/Ebrahim Noroozi

L'entrepreneur sud-africain Elon Musk a considéré dans un entretien lundi que sa consommation de drogues était bénéfique aux investisseurs de Tesla. Il a dit prendre de la kétamine sur ordonnance pour traiter son 'état d'esprit négatif'.

Face aux inquiétudes d'investisseurs relayées dans des médias américains, le magnat de 52 ans a confirmé qu'il prenait cet anesthésiant, utilisé en temps normal contre la douleur et la dépression, mais aussi détourné à des fins stimulantes ou euphorisantes.

Affirmant qu'un des modèles de Tesla est 'la voiture la plus vendue dans le monde l'an passé', il a lancé: 'du point de vue des investisseurs, si je prends quelque chose, alors je dois continuer à le prendre'. Le patron de Tesla, SpaceX et X (ex-Twitter) s'est entretenu avec Don Lemon, ancien animateur de CNN.

Rencontre avec Trump

Le milliardaire a nié abuser de la consommation de kétamine, déclarant en prendre 'une petite dose une fois toutes les deux semaines à peu près', ajoutant qu'elle lui était prescrite pour 'sortir d'un état d'esprit négatif'.

Dans l'entretien de près d'une heure, Elon Musk a aussi évoqué sa rencontre avec l'ancien président américain Donald Trump en mars, mais n'a pas précisé qui il soutiendra lors de l'élection présidentielle de novembre. Il a déclaré qu'il 's'éloignait' du président démocrate Joe Biden sans pour autant soutenir M. Trump, déclarant que 'beaucoup de choses peuvent se passer d'ici à l'élection'.

Vendredi, Elon Musk avait écrit sur le réseau social X que les Américains doivent voter pour les républicains en novembre, sans quoi les Etats-Unis 'd'Amérique sont condamnés'. 'Imaginez que la situation empire encore pendant quatre ans', a-t-il lancé en faisant référence à l'immigration illégale, l'un des thèmes de campagne lancinants du tribun républicain.

/ATS
 

Actualités suivantes