Forte demande pour les hébergements collectifs au premier trimestre

Les hébergements collectifs en Suisse ont connu un début d'année favorable, alors que la demande ...
Forte demande pour les hébergements collectifs au premier trimestre

Forte demande pour les hébergements collectifs au premier trimestre

Photo: KEYSTONE/ARNO BALZARINI

Les hébergements collectifs en Suisse ont connu un début d'année favorable, alors que la demande s'est tassée pour les logements de vacances et les campings.

Au 1er trimestre, le nombre de nuitées de la parahôtellerie a augmenté de 5,9% à 4,6 millions, à comparer aux 4,4 millions entre janvier et mars 2022.

Ces offres alternatives à l'hôtellerie traditionnelle continuent d'attirer une clientèle essentiellement indigène, les résidents suisses représentant 74,2% de la demande avec 3,4 millions de nuitées, indique vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS), qui publie des chiffres trimestriels provisoires.

Principale catégorie de la parahôtellerie, les logements de vacances ont fléchi durant le premier partiel, générant 3,2 millions de nuitées, en recul de 2,3% sur un an. Les hébergements collectifs ont enregistré un véritable bond de 39% à 1,3 million de nuitées, dont 1 million pour la seule clientèle suisse.

Le coup de mou s'est révélé assez important pour les campings, dont la demande s'est étiolée de 13% à quelque 150'000 nuitées.

Les statistiques des arrivées suivent une évolution similaire. L'OFS a comptabilisé 434'000 unités (+26%) pour les hébergements collectifs, environ 463'600 pour les logements de vacances (-3,8%) et quelque 43'000 (-20%) pour les campings.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus