Forte demande pour les informaticiens en Suisse

Les entreprises suisses cherchent de plus en plus à embaucher. Le nombre de postes à repourvoir ...
Forte demande pour les informaticiens en Suisse

Forte demande pour les informaticiens en Suisse

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

Les entreprises suisses cherchent de plus en plus à embaucher. Le nombre de postes à repourvoir au cours du quatrième trimestre 2017 s'est affiché en hausse, particulièrement sur la région lémanique et dans l'informatique.

Sur l'ensemble du pays, les entreprises ont publié 6% d'offres d'emploi de plus qu'au dernier trimestre de 2016, montre mercredi l'Adecco Swiss Job Market Index, relevé par l'Université de Zurich.

Certaines zones géographiques ont toutefois affiché une demande bien supérieure à la moyenne, à commencer par la région lémanique (Genève, Vaud, Lausanne) qui a enregistré un bond de 21% sur un an. Elle a été suivie par la Suisse orientale (+15%).

'Nous observons une progression de l'évolution positive qui avait commencé à se mettre en place dans ces deux régions dès 2016', a commenté Anna von Ow du moniteur du marché de l'emploi de l'Université de Zurich, citée dans le communiqué d'Adecco.

L'augmentation des postes à repourvoir a été moindre dans les autres régions, et notamment dans l'espace Mitteland (Fribourg, Neuchâtel, Jura, Berne), où une progression de 9% a été observée au cours du quatrième trimestre. Une fois n'est pas coutume, Zurich et son agglomération sont restées à la traîne du reste du pays (+7%).

Ruée sur les informaticiens

Concernant les secteurs les plus recherchés, les métiers de l'informatique sont toujours très prisés, avec un boom de 74% sur un an des offres d'emploi à l'échelle nationale. Cette forte hausse, qui confirme la tendance observée lors des trimestres précédents, 'permet de compenser le léger recul parfois constaté dans ce secteur en 2015 et vers la fin de l'année 2016', a relevé Adecco dans son communiqué.

Les entreprises de l'industrie et du transport ont aussi affiché une solide augmentation, avec 29% de postes supplémentaires à repourvoir. 'La reprise des exportations a rendu sa confiance à l'industrie, de sorte que des postes peuvent à nouveau être créés et mis au concours', a remarqué Nicole Burth, directrice d'Adecco Suisse, elle aussi citée dans le communiqué. Les professions de la technique et des sciences naturelles ont aussi été très recherchées (+25%).

'Ces évolutions positives sont particulièrement intéressantes, car elles soulignent le fait que la numérisation croissante crée des emplois également en Suisse', a estimé Nicole Burth.

A l'inverse, certains métiers n'ont pas eu la cote lors du quatrième trimestre 2017. Cela a surtout été le cas pour les secteurs du management et de l'organisation (-30%) ou de l'administration (-20%). 'Les entreprises sont actuellement surtout à la recherche de spécialistes pour pourvoir leurs postes', a analysé Anna von Ow.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus