Galenica réalise un bon 1er semestre et améliore ses prévisions

Galenica sort d'un premier semestre sans grande surprise mais légèrement supérieur aux prévisions ...
Galenica réalise un bon 1er semestre et améliore ses prévisions

Galenica réalise un bon 1er semestre et améliore ses prévisions

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Galenica sort d'un premier semestre sans grande surprise mais légèrement supérieur aux prévisions. Le grossiste en médicaments et exploitant de pharmacies a atteint 1,6 milliard de francs de chiffre d'affaires (+2,2%), pour une rentabilité elle aussi en hausse.

Les ventes ont cependant un peu souffert des 'baisses de prix durables imposées par la Confédération en 2018', note mardi la société bernoise. Elles se situent pile au niveau du consensus des analystes sondés par AWP.

Le résultat d'exploitation ajusté, (+8,3% à 81,1 millions de francs), dépouillé de l'influence du standard IFRS 16 et de l'IAS 19 (prévoyance professionnelle), est un peu au-dessus des attentes.

Quant au bénéfice net ajusté, il se monte à 65 millions (+7,6%), 1,5 million au-dessus des prévisions.

Dans la foulée, le groupe revoit légèrement à la hausse ses prévisions pour l'année. Il anticipe une augmentation du chiffre d'affaires net consolidé entre +1% et +3%. Pour le segment Health&Beauty (quasiment la moitié du chiffre d'affaires), la hausse des ventes devrait atteindre 4-6%. Pour le secteur Services, une amélioration de 2% est prévue, de l'ordre de celle de l'année précédente.

L'Ebit ajusté (hors influence de l'IAS 19 et de l'IFRS 16) devrait augmenter de 5% à 7%.

Par ailleurs, Galenica annonce l'ajout de huit sites à son réseau de ventes au détail (pharmacies) au cours du semestre sous revue. Il a aussi étendu ses activités de soins à domicile avec le rachat du groupe Bichsel (300 collaborateurs) et de Curatex Swiss.

Verfora a élargi son portefeuille de produits, non seulement avec sa nouvelle marque dermocosmétique propre mais aussi avec d'autres marques partenaires. Enfin, la demande de permis de construire pour la modernisation et l'assainissement du centre de distribution de Galexis à Lausanne-Ecublens a été approuvée.

Les actionnaires peuvent s'attendre à un dividende d'au moins 1,70 franc par titre, comme en 2018.

/ATS
 

Actualités suivantes