Galenica relève ses perspectives de croissance

L'exploitant de pharmacies et grossiste en médicaments Galenica a revu à la hausse ses prévisions ...
Galenica relève ses perspectives de croissance

Galenica relève ses perspectives de croissance

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

L'exploitant de pharmacies et grossiste en médicaments Galenica a revu à la hausse ses prévisions de croissance à moyen terme. Le groupe bernois confirme en outre son objectif en matière de dividende.

Galenica, qui exploite notamment les pharmacies Amavita et Sun Store, table désormais ces prochaines années sur une croissance annuelle de 3% à 5% du chiffre d'affaires net, contre une hausse supérieure à la croissance du marché (+1% à +2%) dans ses précédentes estimations, a-t-il annoncé mardi en préambule de sa journée des investisseurs.

A moyen terme, la marge opérationnelle (ROS) doit atteindre 9,5% dans la division Product & Care et 2% dans l'unité Logistics & IT, a ajouté Galenica, confirmant de précédentes prévisions. L'objectif de la direction est de conclure le centième anniversaire de la société en 2027 sur un bénéfice d'exploitation de 250 millions de francs.

Le niveau des investissements doit rester stable ces prochaines années, alors que l'endettement net du groupe doit s'établir autour d'un multiple de deux comparé au résultat brut d'exploitation (Ebitda).

Quant au dividende, il doit 'au moins rester stable' voire 'croître avec les résultats'.

Les perspectives 2023 ont pour leur part été confirmées, avec une croissance des ventes attendue entre 3% et 6% et un Ebit 'à peu près au niveau de l'année précédente', soit autour des 190,6 millions dégagés en 2022.

Au premier semestre, Galenica avait vu sa rentabilité écornée par des charges exceptionnelles. Le groupe avait dévoilé un résultat d'exploitation (Ebit) en baisse de 5,9% sur un an à 92,5 millions de francs, tandis que le bénéfice net des activités poursuivies avait atteint 74,5 millions, en repli de 5,7% comparé au premier semestre 2022.

Le chiffre d'affaires avait progressé de 5,5% à 1,85 milliard de francs. Les ventes des pharmacies ont décollé de 2,1% à 679,1 millions, tandis que celles aux professionnels ont pris 17,6% à 128,6 millions.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus