Grève en Allemagne : les trains de nuit vers Berlin sont annulés

La grève annoncée par le syndicat allemand des conducteurs de train, le GDL, affecte à nouveau ...
Grève en Allemagne : les trains de nuit vers Berlin sont annulés

Grève en Allemagne : les trains de nuit vers Berlin sont annulés

Photo: KEYSTONE/LEANDRE DUGGAN

La grève annoncée par le syndicat allemand des conducteurs de train, le GDL, affecte à nouveau les voyageurs suisses. En plus des trains de nuit de Zurich à Berlin et Hambourg, les ICE ZH-Bâle-Hambourg, Interlaken-Bâle-Berlin et Bâle-Cologne seront supprimés lundi.

Bien que la deuxième grève du GDL en l'espace de deux semaines ne devait débuter que lundi à deux heures du matin pour le transport de passagers, le train de nuit Zurich-Berlin exploité par les chemins de fer fédéraux autrichiens (ÖBB) sera déjà annulé dimanche. C'est ce qu'a annoncé l'ÖBB en réponse à une demande de l'agence de presse autrichienne APA.

La fin de la grève est prévue pour mercredi à 2 heures du matin. Cela signifie que les trains de nuit de Zurich à Berlin et Hambourg ne devraient pas circuler à nouveau régulièrement avant mercredi soir, a indiqué l'ÖBB.

Zurich-Munich également touché

Outre les trains de nuit et l'ICE à destination de Hambourg, Berlin et Cologne, les liaisons entre Zurich et Munich seront également réduites, a déclaré dimanche Jürg Grob, porte-parole des CFF, à Keystone-ATS. La majorité des trains n'iront que jusqu'à Bregenz.

En Suisse, les connexions seront remplacées, a ajouté M. Grob. Les horaires sur le site Internet des CFF et sur l'appli seront mis à jour en permanence. Les clients qui souhaitent reporter leur voyage en raison de la grève peuvent soit utiliser leur billet longue distance de manière flexible, soit l'annuler sans frais. Les réservations peuvent également être échangées gratuitement.

Millions de personnes touchées en Allemagne

En Allemagne même, la grève touchera à nouveau des millions de voyageurs et de pendulaires. On s'attend à ce qu'un quart des trains longue distance circulent encore. Pour le trafic régional et les trains de banlieue, la compagnie ferroviaire espère que ce taux grimpera à 40%. De nombreuses annulations et retards de trains sont à prévoir.

Le GDL se bat notamment pour de meilleurs salaires et réclame des augmentations d'environ 3,2 %, comme dans le secteur public, ainsi qu'une prime liée à la pandémie de 600 euros pour l'année en cours. Contrairement au syndicat des chemins de fer et des transports (EVG), beaucoup plus important, il ne veut pas accepter un gel des salaires cette année.

Restriction du trafic ferroviaire vers Milan

Le trafic ferroviaire entre la Suisse et l'Italie a également été affecté dimanche en raison d'un incendie dans le poste d'aiguillage de la gare de Côme (I). Les trains à destination de Milan ont été détournés et les chemins de fer italiens ont mis en place un remplacement des trains, a déclaré un porte-parole des CFF à Keystone-ATS. Les CFF n'ont pu fournir aucune information sur la durée de la perturbation.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus