Hausse attendue des embauches au deuxième trimestre

Les employeurs suisses donnent des signes encourageants pour les demandeurs d'emploi et prévoient ...
Hausse attendue des embauches au deuxième trimestre

Hausse attendue des embauches au deuxième trimestre

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Les employeurs suisses donnent des signes encourageants pour les demandeurs d'emploi et prévoient d'accélérer le rythme des embauches au deuxième trimestre, selon une étude dévoilée mardi par le spécialiste du recrutement Manpowergroup.

Après des perspectives d'emploi record au premier trimestre, les employeurs suisses restent très optimistes pour le second. Comme le révèle l'étude Manpowergroup Employment Outlook Survey, les recruteurs de la Suisse romande se montrent optimistes et tablent sur une accélération de 26% des offres d'emploi.

Sur les 500 entreprises suisses interrogées, en moyenne 38% d'entre-elles prévoient d'embaucher du personnel. Mais il existe des différences selon les régions et les domaines d'activité, avec 32% d'intention de recrutement à Zurich et seulement 5% au Tessin. 'C'est le secteur IT, technologie, télécommunications, communication et médias qui a le plus besoin de personnel', détaille l'étude.

Plan d'action pour plus de diversité

Selon le cabinet de recrutement, une grande partie des entreprises romandes met l'accent sur la diversité. 'Cependant, seule une sur cinq place explicitement des femmes à des postes de direction', explique le document. Plus de 80% des employeurs suisses disposeraient d'un plan d'action. 'Les entreprises devraient prendre en compte ces besoins au sérieux, adapter leurs stratégies en conséquence et augmenter leur attractivité, non seulement pour attirer de nouveaux talents, mais aussi pour conserver le personnel existant' explique Jan Jacob, responsable de Manpowergroup en Suisse.

Parmi les chiffres transmis, 43% des entreprises en moyenne se concentrent sur la problématique de l'égalité des sexes (moyenne proche de celle à l'international) en jouant de plus de flexibilité. Les évaluations ont révélé qu'il s'est avéré que les femmes apprécient particulièrement les aspects suivants de leur employeur: l'autonomie au travail, le travail en équipe, des supérieurs respectueux ainsi que le soutien dans le domaine de la santé.

Au niveau international, les signes de reprise sont également avancés. Les pays voisins de la Suisse sembleraient tout aussi confiants pour le deuxième trimestre 2022 (France 23%, Allemagne 22% ou encore Italie 16%). Le reste du monde pourrait, d'après le document diffusé, suivre la même tendance avec des perspectives d'emploi positives.

/ATS
 

Actualités suivantes