Hochdorf avec des résultats dopés en 2017 grâce à Pharmalys

Hochdorf a vu ses résultats dopés en 2017 grâce aux participations majoritaires dans les laboratoires ...
Hochdorf avec des résultats dopés en 2017 grâce à Pharmalys

Hochdorf avec des résultats dopés en 2017 grâce à Pharmalys

Photo: KEYSTONE/URS FLUEELER

Hochdorf a vu ses résultats dopés en 2017 grâce aux participations majoritaires dans les laboratoires zougois Pharmalys. Le bénéfice net du groupe alimentaire lucernois a plus que doublé sur un an à 40,8 millions de francs.

Le chiffre d’affaires net a quant à lui augmenté de 10,9% pour s'inscrire à 600,5 millions de francs, annonce jeudi Hochdorf. En terme de volumes, le groupe a écoulé 190'499 tonnes de produits laitiers, soit un recul de 19,6% par rapport à l’année précédente.

Au cours de l'exercice, l'entreprise a traité 650'017 tonnes de lait, crème, petit lait et perméat de lait, quelque 12% de moins qu'en 2016. Un recul compensé par le renchérissement des matières premières et les revenus en hausse dans les activités Baby Care, suite à la participation majoritaire dans Pharmalys Laboratories.

Au vu de la forte croissance de Pharmalys, le prix d’achat pour la participation majoritaire atteint un montant maximum de 248,2 millions de francs, annonce par ailleurs Hochdorf.

Au plan opérationnel, le bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) a grimpé de 89,7% à 42,6 millions de francs. Les frais d’exploitation ont crû de 12,5%, en raison d'investissements dans une nouvelle usine d’aliments nutritionnels pour bébés, et la prise en compte des sociétés Pharmalys. Sur un an, les effectifs sont passés de 632 à 695 personnes.

Défi des prix

Dans le domaine d'activité des ingrédients à base de lait, le chiffre d'affaires a gagné 3% sur un an à 405 millions de francs. En Suisse, les quantités ont pu être maintenues. Mais la réduction des ressources financières dans le cadre de la 'Schoggi-Gesetz' notamment a pénalisé les marges, entraînant un résultat négatif global pour le segment.

Dans l'activité Baby Care, le chiffre d'affaire a bondi de 37,2% a 168,8 millions de francs. Pharmalys a notamment étendu l’année dernière ses marchés pour les marques Primalac et Swisslac en Afrique et au Moyen-Orient.

Quant au segment céréales et ingrédients, il a généré 26,6 millions de francs (+4,6%). En novembre, Hochdorf a renforcé ses activités sur ce front avec le rachat de l'allemand Zifru Trockenprodukte, spécialisé dans les produits secs, et la marque Snapz.

Comptes corrigés

Côté perspectives, 2018 sera une année de transition. Il s’agira notamment de rétablir la profitabilité des activités suisses du domaine Dairy Ingredients. Pour l'année, la direction table sur un chiffre d’affaires net entre 600 et 630 millions de francs et une marge EBIT de l'ordre de 7-7,5% contre 7,1% l’année précédente.

Hochdorf a dû procéder à une adaptation rétroactive de ses comptes semestriels clôturés au 30 juin 2017. La correction, qui intervient suite à un accord avec le gendarme de la bourse suisse, SIX Exchange Regulation, a pour effet de gonfler le bénéfice net au 1er semestre: il s'inscrit à 13,98 millions de francs au lieu des 12,8 millions publiés en août dernier.

Pour mémoire, fin mars 2017, Hochdorf Holding avait émis un emprunt à conversion obligatoire pour financer le rachat de Pharmalys. Celui-ci avait été intégré à 100% dans les fonds propres au lieu d’être scindé en fonds étrangers d'une part et fonds propres d'autre part. SIX Exchange Regulation avait ouvert une enquête pour violation des règles comptables en vigueur.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus