Ignazio Cassis remercie les employés d'un fabricant de respirateurs

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis s'est rendu lundi dans l'entreprise Hamilton qui fabrique ...
Ignazio Cassis remercie les employés d'un fabricant de respirateurs

Ignazio Cassis remercie les employés d'un fabricant de respirateurs

Photo: KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis s'est rendu lundi dans l'entreprise Hamilton qui fabrique des respirateurs à Bonaduz (GR). Il a remercié les employés pour leurs efforts depuis le début de la pandémie de Covid-19. Il a aussi rencontré des élèves romanches.

La production de respirateurs à Bonaduz et à Ems (GR) a été accélérée et a plus que doublé en raison de la crise sanitaire. L'entreprise a créé 320 nouveaux emplois depuis le début de la pandémie, a indiqué lundi Andreas Wieland, directeur général de la société Hamilton.

Lors de la visite de l'entreprise, le conseiller fédéral Ignazio Cassis était accompagné par le conseiller d'Etat Marcus Caduff, chef du département de l'économie du canton des Grisons, et par le conseiller aux Etats Martin Schmid (PLR/GR). Ils ont remercié le personnel de Hamilton.

La société grisonne fabrique des respirateurs depuis 1983. Elle emploie actuellement 1720 personnes contre 1400 à la fin février 2020. Elle a produit 11'000 respirateurs en 2019 et environ 34'000 en 2020, précise-t-elle dans un communiqué.

Rencontre avec des lycéens

Durant sa visite dans les Grisons, le conseiller fédéral a également rencontré une classe du lycée d'Ilanz/Glion. Les douze élèves âgés de 15 à 16 ans l'avaient invité 'dans le but de lui faire découvrir plus concrètement la richesse linguistique et culturelle de la région', a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères lundi dans un communiqué.

Cette rencontre a été 'l'occasion de retourner sur les bancs d'école avec eux et de poursuivre mon voyage à la découverte de la culture romanche', a déclaré le conseiller fédéral, cité dans le communiqué. 'Le romanche, comme les autres langues nationales, est in ferm toc Svizra, c'est-à-dire un élément fort de la Suisse'.

Cette visite s'inscrit dans le contexte de l'initiative 'Emna rumantscha', lancée en février lors de la semaine dédiée à la langue romanche. Ignazio Cassis s'était alors dit prêt à approfondir sa connaissance des cinq idiomes romanches. La prochaine semaine dédiée au romanche aura lieu en février 2022.

/ATS
 

Actualités suivantes