Il devient un peu plus facile de louer un appartement

La détente sur le marché des biens immobiliers à louer se fait sentir, surtout en Suisse alémanique ...
Il devient un peu plus facile de louer un appartement

Il devient un peu plus facile de louer un appartement

Photo: Keystone

La détente sur le marché des biens immobiliers à louer se fait sentir, surtout en Suisse alémanique. Un tiers des locataires suisses a déménagé au cours des deux dernières années et pour 59% d'entre eux, la recherche de leur logement actuel a duré moins de deux mois.

Les locataires ont en moyenne visité six biens et déposé 3,5 candidatures, révèle mercredi une étude commandée par comparis.ch. Les Suisses alémaniques ont déménagé plus souvent en raison d'une séparation (11%) que leurs compatriotes romands (6%) et tessinois (5%).

Les personnes qui ont pris la résolution de déménager l'année prochaine ne devraient plus chercher aussi longtemps un nouveau logement qu'il y a trois ans. Celles et ceux qui ont déménagé au cours des deux dernières années ont été 28% à trouver leur nouveau logis en un mois. Il y a trois ans, seuls 21% des candidats au déménagement trouvaient leur nouveau toit en si peu de temps.

Romands moins bien lotis

Près d'un tiers des Suisses alémaniques (31%) n'a pas consacré plus de quatre semaines à la recherche d'un nouveau logement, contre 21% des Tessinois et 17% des Suisses romands. La plupart des Romands et des Tessinois n'ont trouvé un nouveau bien à louer qu'après quatre mois.

Les Suisses romands arrivent en tête du classement avec sept visites de logements en moyenne. Ils sont suivis des Suisses alémaniques qui se situent pile dans la moyenne nationale avec six visites et des Tessinois avec seulement 5,5 logements visités.

Avec une moyenne de trois demandes, les Suisses alémaniques ont déposé le moins de candidatures. Les Tessinois ont dû en déposer quatre et les Suisses romands cinq.

L'amour

Emménager avec son partenaire ou le quitter est le motif invoqué par une personne sur cinq (22%) pour expliquer son déménagement. les Suisses alémaniques ont été près de deux fois plus nombreux (11%) que les Suisses romands (6%) et les Tessinois (5%) à déclarer avoir cherché un nouveau logement en raison d'une séparation.

Près de 11% des sondés ont déménagé pour un logement moins cher et 10% pour un logement plus grand. Selon le sondage, à peine un locataire sur sept (14%) a déménagé cours des douze derniers mois.

L'enquête a été réalisée en décembre 2016 par l'institut d'études de marché Innofact AG pour le compte de comparis.ch. L'échantillon comptait 1028 personnes, issues de toutes les régions de Suisse.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus