Implenia accuse une perte annuelle mais demeure optimiste pour 2021

Implenia a enregistré en 2020 une perte nette dans un contexte marqué par la pandémie de coronavirus ...
Implenia accuse une perte annuelle mais demeure optimiste pour 2021

Implenia accuse une perte annuelle mais demeure optimiste pour 2021

Photo: KEYSTONE/WALTER BIERI

Implenia a enregistré en 2020 une perte nette dans un contexte marqué par la pandémie de coronavirus et un programme de restructuration. Le groupe de construction espère de nouveau renouer avec un bénéfice opérationnel en 2021 et a confirmé sa marge à moyen terme.

'La restructuration et les amortissements étaient incontournables. La mise en oeuvre de la stratégie est en bonne voie', a indiqué mercredi le directeur général André Wyss lors d'une téléconférence. Le groupe compte se retirer ou vendre toutes les unités non rentables ou ne faisant pas partie du coeur de métier.

Durant la période sous revue, le chiffre d'affaires s'est contracté de 10% à 3,99 milliards de francs, et hors effets de change, la baisse est de 8,1%, selon un communiqué. Le carnet de commandes a atteint 6,4 milliards, soit une amélioration de 3,7%.

Au niveau de la rentabilité, le déficit brut opérationnel (Ebitda) s'est inscrit à -4,9 millions contre un excédent de 186,7 millions il y a un an, imputable notamment à des programmes de restructuration. La perte opérationnelle (Ebit) est de 146,8 millions tandis qu'en 2019, cet indicateur s'était établi à +63,5 millions de francs.

La perte nette pour sa part est de 132,1 millions de francs après un gain de 33,9 millions en 2020.

Malgré la crise sanitaire, le patron revendique un résultat opérationnel solide. Hors effets uniques, l'Ebitda se serait inscrit à 163,5 millions de francs. Le Covid a affecté ce résultat à hauteur de 52 millions, en raison de fermetures de chantiers, problèmes dans la chaîne d'approvisionnement et une moindre productivité liée aux mesures sanitaires.

Optimiste pour la suite

Le secteur de la construction demeure cependant solide et Implenia bien positionné pour une croissance rentable, a souligné le patron.

Le conseil d'administration proposera de renoncer au dividende. L'Ebitda et les recettes sont inférieurs au consensus AWP.

Pour 2021, Implenia prévoit un Ebit supérieur à 100 millions de francs, ce qui correspond à une marge Ebit d'environ 2,8% et un Ebitda supérieur à 200 millions. A moyen terme, l'objectif de marge EBIT à moyen terme de 4,5 % (marge EBITDA de 6,5 %) est confirmé.

Le programme de restructuration en cours et les dépréciations ont provoqué une forte détérioration du taux de fonds propres (10,2% contre 19% auparavant), pointe du doigt la Banque cantonale de Zurich (ZKB) qui qualifie aussi la copie rendue de 'décevante'.

Les investisseurs n'était pas satisfaits des chiffres présentés. A 11h34, le titre cédait 2,1% à 27,58 francs, à contre-courant d'un SPI en hausse de 0,31%.

/ATS