Implenia bien positionné pour la suite de l'exercice

La société de construction Implenia avance dans sa restructuration. Alors que le résultat opérationnel ...
Implenia bien positionné pour la suite de l'exercice

Implenia bien positionné pour la suite de l'exercice

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

La société de construction Implenia avance dans sa restructuration. Alors que le résultat opérationnel a dépassé les attentes des analystes sur les six premiers mois de l'année, les prévisions pour l'ensemble de l'exercice ont été confirmées, a-t-elle indiqué mardi.

Le bénéfice net a été plus que divisé par deux à 22,4 millions, contre 53,6 millions au premier semestre 2020. La comparaison est toutefois peu pertinente, dans la mesure où l'exercice précédent avait été marqué par plusieurs effets uniques, dont l'introduction en Bourse de son ancienne division Ina Invest en juin 2020.

Le résultat opérationnel (Ebit) a atteint 40,0 millions, contre 56,2 millions un an plus tôt. Cette valeur est largement au-dessus des projections du consensus AWP. L'ensemble des divisions a apporté sa pierre à l'édifice.

Les ventes se sont inscrites en léger repli (-2,2%) à 1,88 milliard, bien au-dessus des 1,67 milliard escompté par les analystes. Ce repli s'explique par une sélection plus rigoureuse des projets, offrant de meilleures marges.

Implenia, tout comme le secteur de la construction dans son ensemble, fait face à la hausse des prix des matériaux depuis le début de l'année, ainsi qu'à des goulets d'étranglement dans sa chaîne d'approvisionnement. Toutefois, l'impact financier de ces difficultés est pour le moment resté limité.

Les entrées de commandes se sont inscrites à 6,6 milliards, contre 6,2 millions à la même période un an plus tôt. Implenia a remporté des projets importants et racheté Bam Swiss, prestataire de services de construction dans le domaine de la santé, auparavant détenu par le groupe néerlandais Royal BAM.

Les prévisions pour 2021 ont été confirmées, avec un Ebit escompté à plus de 100 millions et une marge Ebit attendue à 4,5% à moyen terme.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus