Julius Bär, affecté par Kairos, lance un rachat d'actions

Entre juillet et octobre, Julius Bär a continué à subir la contreperformance de sa filiale ...
Julius Bär, affecté par Kairos, lance un rachat d'actions

Julius Bär, affecté par Kairos, lance un rachat d'actions

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

Entre juillet et octobre, Julius Bär a continué à subir la contreperformance de sa filiale italienne à problèmes Kairos, sujette à une hémorragie de fonds.

Le gestionnaire de fortune a néanmoins plus que compensé les sorties d'argent à l'échelle du groupe et annonce un programme de rachat d'actions jusqu'à 400 millions de francs.

A fin octobre, la masse sous gestion s'élevait à 422 milliards de francs, un montant plus ou moins conforme aux attentes du consensus AWP. La progression des volumes sur les dix premiers mois de l'année s'est élevée à 10%, indique mardi Julius Bär.

Les entrées nettes d'argent affichaient une progression annualisée inférieure de 3%, très clairement en dessous des attentes des analystes. Dans son communiqué, le groupe zurichois pointe du doigt les reflux 'continus' de Kairos. Les clients domiciliés en Asie, en Europe et au Moyen-Orient ont permis de contrebalancer cet effet négatif.

Julius Bär table par ailleurs sur une dépréciation sur l'écart d'acquisition (goodwill) de Kairos, qui aura un impact sur les résultats 2019. Après 10 mois, la marge brute était légèrement supérieure à 82 points de base (pb), alors que le consensus s'attendait à 82 pb.

Le ratio coûts/revenus a été bien amélioré puisqu'il s'est révélé supérieur à 70,0%, à comparer aux 71,0% à fin juin.

Le conseil d'administration de Julius Bär a par ailleurs donné son feu vert à un programme de rachat d'actions plafonné à 400 millions de francs. Il sera lancé ce mercredi et conduit jusqu'à février 2021.

/ATS
 

Actualités suivantes