L’Illustré fête ses 100 ans par une édition spéciale

L'Illustré fête ses 100 ans. Pour marquer l'évènement, le titre publie mercredi une édition ...
L’Illustré fête ses 100 ans par une édition spéciale

Une édition spéciale pour les 100 ans de L’Illustré

Photo: L'Illustré fête ses 100 ans avec une édition spéciale.

L'Illustré fête ses 100 ans. Pour marquer l'évènement, le titre publie mercredi une édition spéciale de 200 pages, comprenant des shootings photos avec des lecteurs et des personnalités. Le magazine romand organise également une exposition avec 'Images Vevey'.

Deux grands projets photographiques figurent au cœur de ce numéro dont le nombre de pages a été doublé. L’un met les lecteurs en scène dans le cadre d'un périple photographique, l’autre présente des personnalités romandes dans des décors insolites, indique Ringier, éditeur de L'Illustré, mercredi dans un communiqué.

Mises en scène

La série photos 'L'Illustré, c'est vous' présente 101 portraits sans artifices, en noir blanc, de lecteurs nés entre 1921 et 2021, soit un par année. Ils y décrivent leurs rêves, leurs aspirations. Parmi eux, des fidèles du magazine depuis des décennies, a raconté Stéphane Benoît-Godet, rédacteur en chef du titre à Keystone-ATS.

Dans le cadre de '100 pour 100', un shooting photo hors norme, cent personnalités qui font bouger les lignes en Suisse romande ont été mises en scène dans des décors insolites. On voit par exemple le médecin Didier Pittet redresser le drapeau de la Suisse avec l'aide des conseillers d'Etat Rebecca Ruiz et Mauro Poggia, le Prix Nobel Michel Mayor échanger avec la chanteuse Phanee de Pool ou Christian Constantin soudoyer le comédien Vincent Kucholl.

Images fortes

Le numéro spécial propose également la radioscopie d'un siècle. Et revient sur la longue histoire du titre.

L'Illustré est arrivé le 10 septembre 1921 dans les kiosques de Suisse romande au prix de 40 centimes le numéro. Il comprenait seulement douze pages, mais 40 photographies, une concentration iconographique sans équivalent à l’époque, tout comme son grand format qui le distinguait des titres français.

Cette adaptation de la Schweizer Illustrierte Zeitung proposait une fenêtre ouverte non seulement sur la Suisse, mais sur le monde entier, grâce au photoreportage. 'Des guerres aux stars de cinéma des années 50, puis à l'émergence de la société de consommation en passant les bouchons autoroutiers des années 70, le magazine a accompagné tous les mouvements sociaux et politiques en Suisse romande', résume Stéphane Benoît-Godet.

Un panthéon romand

L'Illustré a également mis en lumière les personnalités dont la Suisse romande regorge, tant les 'people' que les artistes, sportifs, entrepreneurs ou les scientifiques. Faire la couverture. c'est entrer dans le Panthéon romand, cela représente une sorte de consécration, souligne le rédacteur en chef.

Aujourd'hui, le magazine veut continuer à jouer le rôle de lien entre les Romands, à accompagner l'évolution de la société, le débat dans les familles 'avec bienveillance'. Et Stéphane Benoît-Godet de citer en exemple une couverture avec deux amoureuses 'qui a interpellé'.

Du point de vue économique, l'histoire du titre a été longue, parfois difficile, rappelle-t-il. 'Le magazine a notamment été restructuré l'an dernier après le premier confinement. Aujourd'hui cela se passe bien, les lecteurs répondent présent. Si la force du support papier reste incroyable, le défi est aujourd'hui de se transformer sur internet'.

130 couvertures historiques

A l'occasion de ce centenaire, une exposition publique et gratuite se tiendra en ville de Vevey à partir de samedi. En collaboration avec 'Images Vevey', de nombreuses images documentant l’évolution de la photographie dans le journalisme au cours des 100 dernières années seront exposées jusqu'au 3 octobre.

Le centre d’exposition d''Images Vevey' situé dans la gare de la ville – et qui sera inauguré à cette occasion – mettra l'accent sur les grands événements du siècle dernier mis en scène par les photographes Cortis & Sonderegger. Les sujets photos de l'édition anniversaire et quelque 130 couvertures historiques de L'Illustré éditées en grand format seront exposés au centre-ville.

5200 exemplaires plus tard

Publié chaque semaine, l'Illustré est le magazine le plus lu en Suisse romande avec 256 000 lecteurs, selon Ringier. Le tirage est actuellement de 58'000 exemplaires. La rédaction compte une trentaine de collaborateurs. Quelque 5200 exemplaires ont été publiés depuis 1921.

/ATS
 

Actualités suivantes