L'Initiative des Alpes veut contrôler plus de camions

L'Initiative des Alpes a remis mardi à la Chancellerie fédérale une pétition munie de 10'398 ...
L'Initiative des Alpes veut contrôler plus de camions

L'Initiative des Alpes veut contrôler plus de camions

Photo: Keystone

L'Initiative des Alpes a remis mardi à la Chancellerie fédérale une pétition munie de 10'398 signatures pour davantage de contrôles sur les camions en transit à travers la Suisse. Plusieurs interventions en ce sens ont déjà été déposées au Parlement.

Près d'un tiers des poids lourds contrôlés en 2016 dans le canton d'Uri présentaient des manques techniques, une surcharge ou des violations des temps de travail et de repos prescrits. Pourtant, à ce jour, moins de 4% de tous les véhicules transportant des marchandises à travers les Alpes font l'objet d'un contrôle, rappelle l'association pour la protection des régions alpines dans un communiqué.

Système d'échappement manipulé

En février, des contrôles ont révélé que le système d'échappement de nombreux camions étrangers était manipulé. La police a arrêté depuis plus de cent poids lourds dont le système adblue, permettant de réduire les émissions en oxyde d'azote, était délibérément défectueux.

Pour l'Initiative des Alpes, il est urgent que la conseillère fédérale Doris Leuthard tienne compte de cet appel. L'association demande notamment de renforcer le réseau de surveillance du trafic poids lourd, d'accélérer la réalisation du centre de contrôle au Tessin et de publier chaque année les résultats des contrôles.

Les conseillers nationaux Mathias Reynard (PS/VS), Regula Rytz (Verts/BE) et Ulrich Giezendanner (UDC/AG) ont déposé diverses motions en ce sens au Conseil national. Pour l'Initiative des Alpes, le temps est parfait pour agir puisque le Conseil fédéral doit publier en novembre son rapport sur le transfert de la route au rail.

Souhait de la population

Un sondage réalisé en janvier par l'association montrait que 70% de la population souhaitait limiter à 650'000 le nombre de camions traversant les Alpes chaque année. Cet objectif est ancré dans la loi à la suite de l'acceptation par le peuple de l'initiative des Alpes en 1994.

Or, en 2013, ce chiffre atteignait plus de 1,14 million. Selon le Conseil fédéral, l'objectif constitutionnel ne pourra 'certainement pas être atteint', malgré les progrès réalisés.

/ATS