L'ancienne villa de l'ex-dictateur africain Mobutu à Savigny (VD) a été revendue

C'est la fin d'une longue saga dans le canton de Vaud: l'ancienne villa de l'ex-dictateur congolais ...
L'ancienne villa de l'ex-dictateur africain Mobutu à Savigny (VD) a été revendue

L'ancienne villa de l'ex-dictateur africain Mobutu à Savigny (VD) a été revendue

Photo: Keystone/FABRICE COFFRINI

C'est la fin d'une longue saga dans le canton de Vaud: l'ancienne villa de l'ex-dictateur congolais Mobutu et son domaine à Savigny ont été vendus à une société anonyme. La propriété avait été rachetée aux enchères en 2016 pour quelque six millions de francs par UBS.

'UBS a vendu l'objet à une société anonyme à un prix satisfaisant', a indiqué samedi à Keystone-ATS Jean-Raphaël Fontannaz, porte-parole de la banque, confirmant une information du quotidien 24 heures parue le même jour. Il n'a pas voulu donner le montant exact de la transaction. La vente date déjà de quelque temps, ajoute-t-il simplement.

Si l'identité du nouveau propriétaire du Domaine des Miguettes - imposante maison de maître qui a autrefois appartenu à l’ex-dictateur africain Mobutu Sese Seko -, reste un mystère, un nom ressort néanmoins dans ce dossier: le promoteur et homme d'affaires genevois Ronald Zacharias. 'En tant que professionnel de l'immobilier, j'assume la direction des travaux pour le compte de la société anonyme dont les actionnaires et les ayants droit souhaitent rester discrets, explique-t-il à 24 heures.

Rénovation et possible revente

Dans le quotidien vaudois, M. Zacharias affirme que 'le prix d'achat est plus près de celui consenti par UBS pour récupérer le bien que de celui estimé par l'Office des poursuites'. Estimé à 18 millions de francs en 2016 par l'Office vaudois des poursuites, l'ensemble de la propriété avait été racheté, lors d'enchères à Cully, pour 6'054'000 francs par UBS.

Selon 24 heures qui cite toujours le promoteur genevois, après les gros travaux de rénovation en cours, l'objet pourrait être vendu ou loué. Le domaine représente environ 700 m2 de surface habitable et environ 60'000 m2 de jardins et forêt.

Située sur les hauts de Lausanne, l'imposante villa avait été rachetée en 2001 par un couple. Les époux avaient alors déboursé un montant relativement modeste pour l'acquérir: 3,1 millions de francs. Mais ils y avaient investi plusieurs millions en rénovations.

Bien confisqué

Avant cela, elle avait donc appartenu à l'ancien président congolais décédé en septembre 1997 au Maroc des suites d'un cancer de la prostate. M. Mobutu a régné sans partage sur l'ex-Zaïre, aujourd'hui République démocratique du Congo (RDC), durant plus de 30 ans.

La maison de Savigny avait été mise sous séquestre quelques mois avant sa mort, sur la base d'une demande d'entraide judiciaire de son pays. Par la suite, le mobilier de la villa et des voitures avaient été vendus.

Au final, la Suisse avait retrouvé et bloqué 8,3 millions de francs de M. Mobutu. La RDC n'ayant pas été en mesure de conduire une procédure judiciaire respectant les règles de l'Etat de droit, à la fin de la période de blocage, l'argent avait été libéré et restitué aux héritiers du dictateur.

/ATS