La BCV boucle 2020 sur un recul des recettes et du résultat

La Banque cantonale vaudoise (BCV) a subi en 2020 les effets de la crise du coronavirus et ...
La BCV boucle 2020 sur un recul des recettes et du résultat

La BCV boucle 2020 sur un recul des recettes et du résultat

Photo: KEYSTONE/THOMAS DELLEY

La Banque cantonale vaudoise (BCV) a subi en 2020 les effets de la crise du coronavirus et continué à pâtir de la faiblesse des taux d'intérêts, deux effets qui ont provoqué un repli des recettes.

Le bénéfice net s'est étiolé de 9% à 330,8 millions de francs, tandis que le résultat opérationnel affiche une contraction de 11% à 372,7 millions de francs, indique jeudi la BCV.

Les recettes totales se sont tassées de 6% à 945,2 millions de francs. Une baisse notable est constatée pour les opérations d'intérêts dont le résultat brut a reculé de 5% à 474,4 millions. La BCV a dû constituer des provisions pour risque de défaut de crédit de 15,1 millions, bien davantage que les 9,8 millions de 2019. Cet effet a entraîné une baisse de 9% du résultat net de cette activité.

Les opérations de commissions et des prestations de services ont généré des recettes de 310,2 millions de francs, en repli de 4%. Les activités de négoce ont bondi de 9% à 139,2 millions.

La maîtrise des coûts informatiques, notamment, a permis d'alléger les charges d'exploitation de 2% à 495,4 millions de francs.

Le conseil d'administration propose un dividende inchangé de 3,60 francs par titre, un montant adapté au fractionnement de l'action intervenu l'année dernière.

Si les recettes ont manqué les attentes du consensus AWP, résultat opérationnel et bénéfice net dépassent les prévisions les plus optimistes. Le dividende est dans la cible.

La somme au bilan a fortement augmenté (+10%) à 53,19 milliards de francs. La BCV a enregistré une hausse de 4% des créances hypothécaires à 28,04 milliards, tandis que les dépôts à la clientèle ont pris 7% à 35,42 milliards.

La banque a octroyé plus de 6000 crédits Covid à taux zéro et garantis par le Confédération pour un montant dépassant les 700 millions de francs. Par ailleurs, le report des amortissements de prêts a permis aux entreprises de conserver quelque 40 millions de liquidités en leur sein.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus