La BNS change la rémunération des avoirs à vue

La Banque nationale suisse (BNS) a procédé à des changements au niveau de la rémunération des ...
La BNS change la rémunération des avoirs à vue

La BNS change la rémunération des avoirs à vue

Photo: KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER

La Banque nationale suisse (BNS) a procédé à des changements au niveau de la rémunération des avoirs à vue afin d'assurer la mise en oeuvre efficace de sa politique monétaire et réduire ses charges d'intérêts.

'Ces adaptations n'affectent en rien le cap actuel de la politique monétaire', précise lundi l'institut d'émission.

La BNS réduit le coefficient du seuil déterminant pour la rémunération à deux paliers des avoirs à vue. En outre, elle cesse de rémunérer les avoirs à vue que les banques détiennent pour satisfaire aux exigences en matière de réserves minimales.

À compter du 1er décembre 2023, la Banque nationale fait passer de 28 à 25 le seuil déterminant pour la rémunération des avoirs à vue des titulaires de compte de virement qui sont soumis à l'obligation de détenir des réserves minimales.

Jusqu'à ce seuil, les avoirs à vue sont rémunérés au taux directeur de la BNS. La part des avoirs à vue dépassant ce seuil est rémunérée au taux directeur de la BNS réduit de 50 points de base.

L'institut d'émission cessera, également à partir du 1er décembre, de rémunérer la différence entre les réserves minimales requises, pour les titulaires de compte soumis à l'obligation d'en détenir, et le numéraire détenu.

Jusqu'au seuil, les avoirs à vue excédant cette différence continuent d'être rémunérés au taux directeur de la BNS. L'intégralité des réserves minimales requises cessent de la sorte d'être rémunérées, qu'elles soient détenues sous forme de numéraire ou d'avoir à vue.

/ATS
 

Actualités suivantes