La Chine accuse Washington de « détruire le système multilatéral »

La Chine estime que les Etats-Unis ont 'détruit le système commercial multilatéral' ces quatre ...
La Chine accuse Washington de « détruire le système multilatéral »

La Chine accuse Washington de

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

La Chine estime que les Etats-Unis ont 'détruit le système commercial multilatéral' ces quatre dernières années. Mercredi à Genève, elle a accusé Washington de mener des politiques 'unilatérales' et 'intimidatrices'.

Avec leur approche protectionniste, les Etats-Unis 'méprisent les règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et les préoccupations des autres membres', a affirmé l'ambassadeur chinois à l'OMC Li Chenggang. Ce pays 'met ses propres intérêts au-dessus des intérêts communs mondiaux', a-t-il encore insisté, au premier jour de l'examen de la politique commerciale américaine devant l'institution.

Ces reproches ont été lancés alors que le tribunal d'arbitrage de l'OMC a donné la semaine dernière raison à la Chine, comme à la Suisse, dans les plaintes déposées en 2018 contre les tarifs douaniers américains supplémentaires sur l'acier et l'aluminium. Les Etats-Unis avaient rejeté immédiatement la décision des membres de cet organe, justifiant à nouveau leur politique par des questions de sécurité nationale.

Les taxes additionnelles à l'importation de biens chinois, décidées par l'ancien président américain Donald Trump, avaient provoqué une guerre commerciale entre les deux puissances. Pékin avait décidé de rétorsions, avant qu'un apaisement ne soit trouvé entre les deux puissances.

Approche de 'Guerre froide'

Au total, Washington avait imposé des droits de douane supplémentaires sur 250 milliards d'importations chinoises. La Chine avait ensuite lancé des taxes sur un total de 110 milliards de dollars (environ 109 milliards de francs) de marchandises américaines.

Les disputes à l'OMC entre les deux pays ne se limitent pas à la politique protectionniste de Donald Trump. Pékin a annoncé cette semaine le dépôt d'une nouvelle procédure, cette fois-ci pour les restrictions américaines aux exportations de semi-conducteurs. La Chine accuse Washington de mettre en péril les chaînes mondiales d'approvisionnement.

Une allégation reprise mercredi devant l'OMC par l'ambassadeur Li. Celui-ci affirme que le gouvernement américain abuse à tort de la sécurité nationale comme justificatif pour perturber le commerce mondial, regrettant une approche de 'Guerre froide'.

Discriminatoire

Parmi ses autres récriminations, l'ambassadeur a estimé que les Etats-Unis étaient également un 'manipulateur de doubles standards'. Washington impose des règles aux autres pays, alors que lui-même mène des 'politiques industrielles discriminatoires'.

Face aux défis du changement climatique et de l'insécurité alimentaire, 'le monde a besoin d'un système commercial multilatéral non discriminatoire et ouvert', a encore affirmé M. Li devant la délégation dirigée par son homologue américaine. Il demande aux Etats-Unis, qui bloquent depuis des années le renouvellement des membres du tribunal d'appel de l'OMC, de rétablir un organe fonctionnel pour arbitrer les disputes entre les 164 pays et territoires de l'organisation.

Comme l'a montré la réaction américaine à la décision de la semaine dernière, la Chine reproche également à Washington de refuser d'appliquer des arrêts défavorables pris contre lui dans le cadre de l'organisation. Les Etats-Unis ont fait appel dans une dizaine de cas, alors que le système est dysfonctionnel depuis plusieurs années, a-t-elle aussi affirmé.

/ATS
 

Actualités suivantes