La Suisse mauvais élève pour l'énergie solaire et éolienne

La Suisse fait partie des lanternes rouges au niveau de la production d'énergie solaire et ...
La Suisse mauvais élève pour l'énergie solaire et éolienne

La Suisse mauvais élève pour l'énergie solaire et éolienne

Photo: KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

La Suisse fait partie des lanternes rouges au niveau de la production d'énergie solaire et éolienne en Europe, selon une étude de la Fondation suisse pour l'énergie (SES). Ces énergies ne représentent qu'une part marginale de la consommation d'électricité en Suisse.

La Suisse dispose pourtant des conditions idéales pour la production d'énergie solaire et éolienne, écrit jeudi la SES dans un communiqué. Pour un développement significatif de ces énergies, il manque toutefois de conditions cadres favorables à l'investissement.

Selon l'étude de la SES portant sur 29 pays européens, seule quatre ont produit moins d'énergies solaires et éoliennes que la Suisse. Ce sont la Lettonie, la Slovaquie, la Slovénie et la Hongrie.

L'éolien à la traîne

La Suisse a produit 190 kWh d'énergie solaire et 16 kWh d'énergie éolienne par habitant en 2017. Sa production d'énergie éolienne mérite à peine d'être mentionnée, souligne la SES. Bien que la production de ces deux énergies renouvelables ait augmenté régulièrement depuis des années, elles ne représentent que 3% de la consommation totale d'électricité.

Les pays ayant des conditions géographiques similaires à la Suisse, comme l'Autriche (838 kWh, rang 10) ou la Belgique (821 kWh, rang 11), continueraient de produire bien plus d'énergie solaire et éolienne que la Suisse avec moins d'heures d'ensoleillement.

Parmi les pays voisins de la Suisse, l'Allemagne est le plus grand producteur dans les nouvelles énergies renouvelables. Selon les statistiques des pays européens, l'Allemagne se classe deuxième derrière le Danemark (2716 kWh) avec une production totale de 1755 kWh. De même, l'Italie (705 kWh) et la France (487 kWh) produisent beaucoup plus d'électricité tirée du vent et du soleil que la Suisse.

Mauvaises conditions financières

Selon la SES, l'adoption de la stratégie énergétique 2050, acceptée il y a un an par le peuple, a jeté les bases pour l'approvisionnement en énergie renouvelable de la Suisse. Elle regrette cependant de mauvaises conditions financières pour le développement des nouvelles énergies renouvelables.

Pour que les investissements augmentent de manière significative à l'avenir, des mesures supplémentaires sont nécessaires. Le système de rétribution à prix coûtant ces énergies, qui doit expirer en 2022, a besoin d'urgence d'un nouveau modèle de financement, écrit la Fondation suisse de l'énergie.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus