La Suisse propose un pont et des forêts pour le Patrimoine mondial

De nouveaux sites helvétiques pourraient prochainement faire leur entrée au Patrimoine mondial ...
La Suisse propose un pont et des forêts pour le Patrimoine mondial

La Suisse propose un pont et des forêts pour le Patrimoine mondial

Photo: Keystone

De nouveaux sites helvétiques pourraient prochainement faire leur entrée au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Le Conseil fédéral a décidé vendredi de proposer un pont dans les Grisons et des anciennes forêts de hêtres dans les cantons du Tessin et de Soleure.

Ces candidatures seront déposées ces prochaines années auprès de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO). Le pont sur la gorge du Salgina, à Schiers (GR), est l'œuvre de l'ingénieur suisse Robert Maillart. Construit en 1930, long de 90 mètres, il était à l'époque le plus grand pont en arc de ce type, écrit le Conseil fédéral.

Sa forme nouvelle, affranchie de l'héritage de la construction en pierre, était esthétiquement et structurellement unique et représente aujourd'hui encore un modèle de construction en béton armé. C'est un chef-d'œuvre architectural du 20e siècle qui a fait date dans l'histoire de l'ingénierie.

Dynamique écologique

Les anciennes forêts de hêtres sur le Bettlachstock (SO) et du Val di Lodano (TI) viennent quant à elles compléter l'ensemble transnational des forêts primaires et anciennes d'Allemagne, de Slovaquie et d'Ukraine figurant sur la Liste du patrimoine mondial.

De telles forêts sont un exemple extraordinaire de la dynamique écologique exceptionnelle représentée par l'expansion des forêts de hêtres sur tout le continent européen après les dernières glaciations, note le gouvernement. Les forêts du Val di Lodano et du Bettlachstock sont des réserves forestières naturelles et bénéficient déjà aujourd'hui d'une bonne protection.

La Liste du patrimoine mondial regroupe des sites culturels ou naturels d'une valeur universelle exceptionnelle. En ratifiant la Convention du patrimoine mondial, la Suisse s'est engagée à protéger, entretenir et préserver les sites présents sur son territoire.

Très nombreux sites en Suisse

En comparaison internationale et par rapport à sa superficie, la Suisse compte un très grand nombre de sites inscrits au Patrimoine mondial. Pour cette raison, la révision de la liste indicative a été réalisée sur la base de critères rigoureux: seuls ont été retenus les objets présentant des chances optimales d'être inscrits sur la liste du Patrimoine mondial.

Un groupe d'experts placés sous la direction de l'Office fédéral de la culture a examiné les nouvelles propositions. L'inscription sur la liste indicative est une condition indispensable à toute candidature au Patrimoine mondial.

Douze sites suisses figurent actuellement sur la Liste du Patrimoine mondial, dont la Vieille ville de Berne, l'Abbaye de St-Gall ou le vignoble en terrasses de Lavaux (VD).

/ATS


Actualisé le