La grosse chaleur accroît le risque d'accident au travail

Avec la grosse chaleur, les risques d'accidents du travail augmentent, prévient la Suva. En ...
La grosse chaleur accroît le risque d'accident au travail

La grosse chaleur accroît le risque d'accident au travail

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Avec la grosse chaleur, les risques d'accidents du travail augmentent, prévient la Suva. En comparaison avec les autres jours d'été, les statistiques montrent qu'il y a 7% d'accidents en plus quand le mercure dépasse les 30 degrés.

En cause notamment: la fatigue et le manque de concentration qui résultent des températures élevées, précise la Suva lundi dans un communiqué. Une pelle oubliée au sol peut par exemple devenir source de chute.

Les personnes spécialement à risque sont celles qui travaillent à l'extérieur, comme les jardiniers, les employés de centres d'entretien ou encore les constructeurs de routes. L'assureur conseille d'effectuer le matin les travaux en plein air exigeant des efforts intenses.

La Suva conseille de boire un verre d'eau toutes les 20 minutes et de travailler le plus possible à l'ombre. Il est aussi important de se protéger le corps - spécialement la tête - de la chaleur et des rayons UV et ainsi prévenir les risques de cancer de la peau. La crème solaire doit être réappliquée plusieurs fois par jour sur les zones exposées.

Des mesures sur les chantiers

Le syndicat Unia demande lui que l'activité dans la construction soit interrompue ou complètement stoppée à partir d'une certaine température sur les chantiers. La santé des maçons ne doit pas être sacrifiée pour respecter des délais inutilement serrés, écrit l'organisation.

Pour le travail par grande chaleur, il existe différentes règles de sécurité, rappelle le syndicat. Si les demandes des travailleurs ne sont pas respectées quand la situation devient dangereuse, Unia interviendra, avertit-il.

Voitures surchauffées

Le Touring Club Suisse (TCS) a aussi renouvelé ses recommandations en cette période caniculaire. La température des voitures en plein soleil peut atteindre 80 degrés. La situation devient dangereuse dès 40 degrés. Le TCS conseille de se parquer dans la mesure du possible à l'ombre ou d'utiliser des films de protection solaire.

La couleur des voitures n'a pas d'effet sur le réchauffement de l'habitacle. Une voiture noire se réchauffera tout au plus un peu plus rapidement qu'une blanche. Pour éviter des risques de brûlures au contact du tableau de bord ou des rembourrages de sièges, l'association conseille de bien aérer l'intérieur avant de démarrer.

Se protéger

En Suisse, quelque 25'000 cas de cancer cutané non mélanome sont recensés chaque année, dont près d'un millier d'origine professionnelle. Dès cette année, la Suva compte vérifier la mise en oeuvre de mesure de protection contre les UV sur les sites de travail en plein air.

Après les températures records pour l'année en de nombreux endroits ce week-end, l'alerte canicule 3 est toujours de mise jusqu'à mardi, selon Météosuisse. Le mercure devrait atteindre 32 degrés en plaine, 34 en Valais. Une légère détente est attendue mercredi.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus