La rénovation de l'ancien tunnel du Lötschberg coûtera plus cher

La rénovation de l'ancien tunnel du Lötschberg reliant Kandersteg (BE) à Goppenstein (VS) devrait ...
La rénovation de l'ancien tunnel du Lötschberg coûtera plus cher

La rénovation de l'ancien tunnel du Lötschberg coûtera plus cher

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

La rénovation de l'ancien tunnel du Lötschberg reliant Kandersteg (BE) à Goppenstein (VS) devrait prendre plus de temps et coûter plus cher que prévu. Les travaux, qui ont commencé en 2018, devraient s'achever en 2023, soit un an plus tard.

Jusqu'à présent, les coûts étaient estimés à environ 105 millions de francs. Mais le consortium de construction qui s'occupe de la rénovation du tunnel parle désormais de 157 millions. Il a, selon ses dires, constaté des lacunes dans l'appel d'offres de BLS qui explique cette différence.

'Nos experts et les spécialistes externes n'ont pas remarqué, lors de l'examen des offres, que l'entreprise Marti était partie d'autres hypothèses que celles du BLS', écrit le service de presse de la compagnie ferroviaire. L'entreprise bernoise de construction de tunnels est l'une des firmes chargées de la rénovation.

'Des négociations sont en cours pour que les coûts additionnels restent le plus bas possible', a indiqué mercredi à Keystone-ATS un porte-parole de BLS, confirmant une information publiée dans la Berner Zeitung.

Remplacement des rails

Une enquête interne a révélé plusieurs faiblesses dans le processus de passation des marchés, détaille le BLS qui compte s'améliorer à l'avenir afin d'être mieux préparé pour des projets de construction complexes. Notamment en ce qui concerne la poursuite de l'extension du tunnel de base du Lötschberg.

Dans l'ancien tunnel, long de 14,6 km, le BLS remplacera les rails, vieux de 40 ans, y compris les traverses en bois et le ballast, par une voie fixe en béton. Cette rénovation doit permettre un voyage plus fluide.

Déblais du tunnel

Le BLS réagit également aux accusations formulées par les exploitants de la pisciculture du Blausee, dans l'Oberland bernois, à l'encontre des entreprises qui participent aux travaux d'assainissement du tunnel du Löstchberg. Ceux-ci estiment que des substances cancérigènes se sont infiltrées dans les eaux souterraines en raison d'activités illégales. Ils parlent d'une perte de dizaines de milliers de poissons, soit deux millions de francs.

Selon ces derniers, qui ont déposé une plainte pénale contre X auprès du Ministère public de l'Oberland bernois, cette pollution serait plus précisément liée aux déblais sortis du tunnel, entreposés dans une gravière proche du Blausee. En tant que maître d'ouvrage, la compagnie ferroviaire assure que le ballast est transporté dans des conteneurs fermés, puis stocké et éliminé 'conformément à la loi', complète le BLS.

/ATS