La révision du plan sectoriel est lancée pour Lugano-Agno

La révision du plan sectoriel de l'infrastructure aéronautique (PSIA) pour Lugano-Agno est ...
La révision du plan sectoriel est lancée pour Lugano-Agno

La révision du plan sectoriel est lancée pour Lugano-Agno

Photo: KEYSTONE/TI-PRESS/ALESSANDRO CRINARI

La révision du plan sectoriel de l'infrastructure aéronautique (PSIA) pour Lugano-Agno est lancée. Une première réunion s'est tenue mercredi entre les représentants de l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC), le canton, la ville de Lugano et l'exploitant.

Chaque aérodrome dispose d'une fiche PSIA qui établit le cadre du développement et de l’aménagement des infrastructures aéroportuaires. Ce document définit les conditions générales de l’exploitation, le périmètre d’aérodrome, l’exposition au bruit, la protection de la nature et du paysage ainsi que l’équipement.

L’aéroport de Lugano-Agno dispose déjà d’une fiche PSIA qui a été adoptée en 2004 par le Conseil fédéral. Fondée sur une planification datant des années 1990, elle est désormais dépassée. Elle doit être aujourd'hui actualisée en fonction des nouveaux besoins de l'aérodrome.

Pour les 15 à 20 ans à venir

Cette révision permet de redéfinir le cadre des infrastructures et de l'opérationnel de l'aérodrome pour les 15 à 20 ans à venir, a précisé Antonello Laveglia, porte-parole de l'OFAC. Elle nécessite plusieurs années de travaux.

La première étape consiste en effet à coordonner toutes sortes de thématiques comme la mobilité, l'environnement ou l'aménagement du territoire entre les différents services de la Confédération, des cantons et des communes touchées. Dans une deuxième étape vient l'élaboration de la fiche elle-même et ses conditions contraignantes. Une fois approuvé par le Conseil fédéral, ce cadre est liant pour les autorités.

Information le 9 janvier

Un groupe de travail composé de représentants de la Confédération, du canton, de la ville de Lugano (concessionnaire) et de l'exploitant Lugano Airport SA sera chargé de définir les exigences concernant l'exploitation et l'infrastructure de l'aéroport. Les communes d'Agno, de Bioggio et de Muzzano seront régulièrement associées à ces travaux.

Une première séance d’information est prévue le 9 janvier prochain. A l'issue des travaux, qui s'étaleront sur quelques années, la fiche PSIA sera soumise au Conseil fédéral pour adoption. La fiche adoptée cette année pour l'aéroport de Genève a nécessité 5 ans de travaux, a rappelé à titre d'exemple M. Laveglia.

/ATS
 

Actualités suivantes