La richesse financière suisse progresse en 2022

Alors que la richesse mondiale baisse pour la première fois depuis une décennie, celle de la ...
La richesse financière suisse progresse en 2022

La richesse financière suisse progresse en 2022

Photo: KEYSTONE/GABRIELE PUTZU

Alors que la richesse mondiale baisse pour la première fois depuis une décennie, celle de la Suisse a progressé en 2022, selon une étude menée par Boston Consulting Group (BCG) et publiée mardi.

La fortune nette abritée en Suisse a augmenté de 2,5% en 2022 pour atteindre 5,4 milliers de milliards de dollars américains (près de 4,8 milliers de milliards en francs suisses), rapporte la publication du BCG. Il y est détaillé les actifs financiers à hauteur de 3,4 milliers de milliards et les actifs corporels à 3,0 milliers de milliards. Les dettes sont affichées à près de 1,1 millier de milliards.

Sur les 62'000 super-riches (personne possédant plus de 100 millions de dollars) de la planète détenant 13% de la richesse mondiale, 740 vivent en Suisse. Bien que ces derniers soient 3% de moins qu'auparavant, ils possèdent 21% des actifs financiers du pays.

En territoire helvétique, plus de 580'000 personnes ont un patrimoine financier de plus d'un million de dollars. En comparaison, l'Allemagne en compte 520'000, détaille l'étude.

En termes d'investissement, les Suisses placent 40% de leurs actifs financiers dans les caisses de pension et les assurances-vie.

Fortune mondiale affaiblie

Au 14ème rang mondial du classement des fortunes nettes, la Suisse est loin derrière les Etats-Unis et ses 144 milliers de milliards de dollars, la Chine ou le Japon avec respectivement 76 milliers de milliards et 24 milliers de milliards.

La croissance de la fortune de la place financière suisse a reculé de 0,9%, notamment à cause de l'affaiblissement de la fortune des résidents de 2,2%. Les transfrontaliers ont de leur côté vu leurs actifs avancer de 4,8%.

'Les tensions géopolitiques et autres forces macroéconomiques ont incité de nombreux investisseurs à déplacer leurs actifs', explique l'étude qui rappelle la place de la Suisse au premier rang des centres financiers les plus importants pour l'argent venant de l'étranger. Hong Kong est à la deuxième place, suivi de Singapour.

Au total les actifs financiers mondiaux ont reculé de 3,5% à 255 milliers de milliards de dollars. Ce recul est expliqué par la chute des marchés financiers, selon l'étude qui précise que l'effet a davantage été ressenti en Occident.

Malgré cette baisse des actifs financiers (liquidités, soldes de comptes, titres de créance...), la valeur nette totale a augmenté de 0,3%, à 459 milliers de milliards, grâce aux actifs réels (immobilier, métaux précieux) en progression de 5%, à 261 milliers de milliards de dollars.

Dans le monde, les super-riches sont 4000 de moins qu'il y a un an. En tête du classement, les Etats-Unis comptent 22'000 super-riches, suivi de la Chine avec 7600.

/ATS
 

Actualités suivantes