Le Black Friday fait de plus en plus d'adeptes en Suisse

Journée de grosses promotions venue des Etats-Unis, le Black Friday, Vendredi noir en anglais ...
Le Black Friday fait de plus en plus d'adeptes en Suisse

Le Black Friday fait de plus en plus d'adeptes en Suisse

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

Journée de grosses promotions venue des Etats-Unis, le Black Friday, Vendredi noir en anglais, fait de plus en plus d'adeptes, en Suisse aussi. Les consommateurs en quête de bonnes affaires y voient un moyen d'effectuer leurs premiers achats pour les cadeaux de Noël.

Souvent considéré comme le coup d'envoi des achats de Noël pour des millions de consommateurs, le jour du Black Friday se déroulera ce vendredi, non seulement aux Etats-Unis, mais dans plus de 50 pays, dont la Suisse. Né aux Etats-Unis, le Black Friday trouve son origine, dans le jour suivant la fête de Thanksgiving.

Le terme vendredi noir fait communément référence aux écritures comptables des commerçants. Avec les achats du lendemain de Thanksgiving, ces derniers voyaient leurs comptes déficitaires toute l'année jusqu'à ce vendredi, passer en zone positive. A l'époque, où la comptabilité se tenait à la main, les écritures changeaient alors de couleur, le noir remplaçant le rouge.

Aux Etats-Unis, le long week-end de Thanksgiving marque le pic des ventes de fin d'année grâce à ces soldes. Démarrant traditionnellement le vendredi dans les magasins en durs, ces journées de promotions se sont prolongées jusqu'au lundi suivant dit du Cyber Monday, pour les commerces en ligne.

Cyber Monday à la peine

Toutefois, avec le développement et la généralisation du commerce en ligne ces dernières années, le Cyber Monday connaît un succès moindre. Depuis 2005 les soldes du Black Friday se sont développées dans de nombreux pays tels que la France, l’Allemagne, le Brésil, l’Autriche, et plus récemment l’Espagne, l’Italie, la Suisse.

L’émergence du commerce et des achats en ligne a amplifié le phénomène, cette période permettant aux sites de ventes en ligne d’acheminer les commandes avant Noël. L'an dernier, le Black Friday est entré dans l'histoire comme la première journée à générer 3 milliards de dollars (2,97 milliards de francs) de ventes en ligne sur le territoire américain.

L'événement promotionnel a fait son apparition en Suisse en 2014, Manor représentant la première enseigne helvétique à se lancer. Affichant une participation croissante de commerçants, la journée a véritablement pris son envol l'an dernier, à tel point que nombre de sites comme ceux de Manor, Interdiscount, Microspot ou Melectronics ont été bloqués.

Les sites blackfridaydeals.ch, cuponation.ch ou encore swiss.blackfriday, ont eux lancé le compte à rebours. La start-up genevoise swiss.blackfriday, fondée en 2015, recense les promotions en ligne des commerçants actifs en Suisse. L'agrégateur redirige les internautes vers les pages internet de ses partenaires commerciaux.

Millions dépensés

Selon l'entreprise genevoise, les Suisses devraient cette année dépenser 80 millions de francs durant cette période, plus de 200 enseignes participant à l'opération. Un montant qui représente cinq fois les ventes moyennes d'une journée dans le commerce en ligne, explique son co-fondateur, Jérôme Amoudruz, cité dans un communiqué.

A titre de comparaison, le cabinet d'études de marché GfK estime que le chiffre d'affaires du commerce en ligne devrait atteindre cette année en Suisse 8,5 milliards de francs, 700 millions de plus qu'en 2016. Sur ce montant, 1,5 milliard serait directement dépensé à l'étranger.

En novembre, swiss.blackfriday a recensé près de 950'000 recherches sur internet avec les mots Black Friday. Au regard de 2016, le nombre de requêtes a ainsi explosé de 365%. Selon une enquête effectuée en début de mois par le site genevois auprès de 450 internautes, les produits high tech et électroniques, les vêtements et le chaussures ainsi que les produits de beauté sont les plus recherchés.

L'âge moyen des acheteurs du Black Friday est de 38 ans, ceux-ci se concentrant dans la tranche de 25 à 45 ans. Parmi les utilisateurs réguliers des sites d'achats, plus de la moitié (52,6%) pense acquérir un produit durant le Black Friday, 43,8% étant indécis. Pour 43% des sondés, la dépense dépassera à cette occasion les 300 francs.

Offres renouvelées toutes les 20 minutes

En France, Amazon assure la promotion depuis le début de la semaine d'une sélection de 20'000 articles, via des offres renouvelées toutes les 20 minutes. Pour mémoire, le géant américain du commerce en ligne n'est pas directement présent en Suisse, mais assure les livraisons depuis ses sites français et allemand.

/ATS