Le Congrès américain adopte une résolution soutenant Hong Kong

Le Congrès américain a adopté mercredi à une écrasante majorité une résolution soutenant les ...
Le Congrès américain adopte une résolution soutenant Hong Kong

Le Congrès américain adopte une résolution soutenant Hong Kong

Photo: KEYSTONE/EPA/VIVEK PRAKASH

Le Congrès américain a adopté mercredi à une écrasante majorité une résolution soutenant les 'droits humains et la démocratie' à Hong Kong face à Pékin. Le texte menace de suspendre le statut économique spécial accordé par Washington à l'ancienne colonie britannique.

La Chambre des représentants a approuvé ce texte par 417 voix contre une, après son adoption à l'unanimité au Sénat mardi, qui avait provoqué la colère de Pékin, menaçant de prendre des mesures de représailles si le texte devait être adopté définitivement. Et dans la foulée, la Chine a aussi convoqué mercredi le chargé d'affaires par intérim de l'ambassade des Etats-Unis pour 'une protestation solennelle'.

Le texte doit désormais être signé par Donald Trump pour être promulgué, mais le président américain pourrait y mettre son veto. Le large soutien des sénateurs implique toutefois que ce veto pourrait être ensuite outrepassé à la chambre haute.

Statut spécial

Hong Kong est lié à Washington par un statut économique spécial qui permet au territoire d'être exonéré des restrictions s'appliquant à la Chine continentale. Le texte conditionnerait le maintien de ce statut spécial à la validation annuelle par le département d'Etat d'une situation jugée convenable en matière de respect des droits de la part des autorités hongkongaises.

Il s'agirait de se pencher notamment sur 'l'autonomie dans la prise de décision de son gouvernement en ce qui concerne les droits humains, le respect des lois et les demandes d'extradition, le suffrage universel, l'indépendance de la justice, les fonctions de la police et des forces de sécurité, le contrôle des exportations et le respect des sanctions'.

Cinq mois

Le mouvement de contestation a débuté à Hong Kong en juin à la suite du rejet d'un projet de loi visant à autoriser les extraditions vers la Chine continentale. Celui-ci a depuis été suspendu, mais les manifestants ont élargi leurs revendications. Ils exigent le suffrage universel complet pour les élections hongkongaises, ainsi qu'une enquête indépendante sur les violences policières.

Après cinq mois de manifestations de plus en plus violentes contre l'exécutif pro-Pékin, le pouvoir chinois n'est toujours pas parvenu à obtenir un retour au calme dans le territoire autonome.

/ATS
 

Actualités suivantes