Le FMI relance le plan de sauvetage du Sri Lanka

Le Fonds monétaire international (FMI) a relancé mardi son plan de sauvetage de 2,9 milliards ...
Le FMI relance le plan de sauvetage du Sri Lanka

Le FMI relance le plan de sauvetage du Sri Lanka

Photo: KEYSTONE/EPA/CHAMILA KARUNARATHNE

Le Fonds monétaire international (FMI) a relancé mardi son plan de sauvetage de 2,9 milliards de dollars en faveur du Sri Lanka après un accord entre le pays et la Chine pour la restructuration de sa dette.

Pékin représente le plus important créancier de l'île de l'Océan indien.

Le FMI a annoncé que son conseil d'administration avait achevé la première évaluation du plan de sauvetage du Sri Lanka, connu sous le nom de Facilité de financement élargie (FEP), et débloqué une deuxième tranche de 337 millions de dollars. Cet examen avait été retardé dans l'attente de garanties financières de la Chine, qui détient 52% de la dette bilatérale de l'île.

Colombo a divulgué l'offre de restructuration de dette de la Chine avec le FMI de façon 'strictement confidentielle', a indiqué aux journalistes à Washington Peter Breuer, chef de mission du FMI pour le Sri Lanka. Elle s'inscrit dans les objectifs de viabilité de la dette du FMI pour l'île, a-t-il confirmé.

Il a estimé que les réformes politiques au Sri Lanka commençaient à porter leurs fruits et que l'économie montrait des signes de stabilisation. 'Nous encourageons les autorités à continuer de bâtir sur ces acquis durement acquis et à poursuivre la mobilisation des recettes', a déclaré M. Breuer.

Colombo a salué la dernière injection de fonds du FMI et s'est engagé à maintenir les réformes, souvent impopulaires, car elles visent à augmenter les impôts, à supprimer les subventions pour l'énergie et à privatiser les entreprises publiques. L'île de 22 millions d'habitants a connu sa pire crise économique en 2022 et fait défaut sur sa dette extérieure de 46 milliards de dollars, faute de devises pour payer ses importations telles que de la nourriture, du carburant et des médicaments.

Le pays a obtenu du FMI un prêt de sauvetage sur quatre ans, dont la première tranche de 330 millions de dollars a été versée en mars. Avec la décision de mardi, le Sri Lanka a reçu environ 670 millions de dollars sur 3,0 milliards de dollars au total. Le mois dernier, Colombo avait indiqué être parvenue à un accord de principe avec ses créanciers, dont la Chine, pour restructurer 5,9 milliards de dollars de dette, ouvrant la voie au versement d'une nouvelle tranche d'aide du FMI.

Au plus fort de la crise économique de l'année dernière, des troubles civils ont forcé le départ du président de l'époque, Gotabaya Rajapaksa, lorsque des manifestants ont pris d'assaut sa résidence.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus