Le chômage en juin s'approche des planchers historiques

Le taux de chômage en Suisse n'en finit pas de reculer. Il s'est replié en juin de 0,1 point ...
Le chômage en juin s'approche des planchers historiques

Le chômage en juin s'approche des planchers historiques

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Le taux de chômage en Suisse n'en finit pas de reculer. Il s'est replié en juin de 0,1 point de pourcentage sur un mois pour se fixer à 2,1%, s'approchant des plus bas historiques atteints au tournant du 21e siècle.

A fin juin, 97'222 personnes étaient inscrites auprès d'un Office régional de placement, indique mardi le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco). Calculé sur une base désaisonnalisée (CVS), le taux de chômage s'est contracté de 0,1 point à 2,3%.

Les économistes interrogés par AWP s'attendaient à une proportion de sans-emploi de respectivement 2,2% et de 2,4% (CVS).

Jusqu'ici, le Seco prenait en considération les chiffres de la population active des années 2012 à 2014 pour calculer le taux de chômage. Désormais, ce sont les statistiques 2015-2017 qui font foi. Cette modification a entraîné une révision des chiffres de mai et juin.

Le bassin de population active en Suisse comprend désormais 4'636'100 personnes, contre 4'493'249 précédemment. Les classes d'âges ont également été adaptées.

Le chômage des seniors est désormais ramené à la catégorie 50-64 ans. Celui-ci a diminué en juin de 3,4% à 28'101 inscrits. Le Seco a également enregistré une baisse (-2,9%) pour les jeunes entre 15 et 24 ans, à 9762 personnes.

Le nombre de demandeurs d'emploi s'est fixé à 170'800, ce qui représente une baisse de 5,0%.

L'obligation d'annoncer les postes vacants dans les professions où le chômage dépasse 8% a été introduite en juillet 2018. Un léger repli mensuel a été constaté en juin, à 37'186 postes vacants, dont 22'424 étaient soumis à l'obligation d'annonce.

Le chômage partiel est reparti à la hausse en avril dernier. Ces mesures ont touché 875 personnes, ce qui représente une hausse de près d'un quart.

Toujours en avril, 3140 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage, précise le Seco.

/ATS
 

Actualités suivantes