Le doute s'installe dans l'esprit des analystes en août

L'appréciation des analystes pour les perspectives à court terme de l'économie helvétique a ...
Le doute s'installe dans l'esprit des analystes en août

L'appréciation des analystes pour les perspectives à court terme de l'économie helvétique a basculé en août du côté du pessimisme, selon l'indicateur idoine compilé par The CFA Society Switzerland et Credit Suisse.

Après avoir atteint un zénith en mai à plus de 70 points, l'indice CS CFA avait entamé un mouvement de repli en juin à 51,3 points et s'inscrit désormais en territoire négatif à -7,8 points, détaille l'édition mensuelle du sondage diffusée mercredi.

Des dégringolades de cette ampleur n'avaient été observés que deux fois précédemment: au moment de la levée du taux plancher euro/franc et lors de l'éclatement de la pandémie au printemps 2020.

Le décrochage survient toutefois au terme d'une formidable escalade, dont la fin était selon les auteurs de l'étude inéluctable. Ce coup d'arrêt est attribué à l'envol des incertitudes géopolitiques consécutives au changement de paradigme en Afghanistan, ainsi qu'à la résurgence aux Etats-Unis et en Chine de la pandémie de coronavirus.

Sans surprise au vu de la dégradation des perspectives pour les principaux partenaires commerciaux que représentent la zone euro, les Etats-Unis et la Chine, les expectatives en matière d'exportations ont aussi dévissé.

L'affaissement de la confiance s'accompagne par une atténuation des attentes en matière d'inflation, sans toutefois que puisse se dégager une véritable tendance. Les experts tablent par ailleurs sur une évolution latérale des taux de changes du franc face à la monnaie unique comme face au billet vert.

/ATS
 

Actualités suivantes