Le « oui » à l'indépendance l'emporte avec plus de 92%

Le 'oui' l'a emporté avec 92,73% au référendum d'indépendance organisé lundi au Kurdistan irakien ...
Le « oui » à l'indépendance l'emporte avec plus de 92%

Le

Photo: Keystone

Le 'oui' l'a emporté avec 92,73% au référendum d'indépendance organisé lundi au Kurdistan irakien à l'initiative du président de cette région autonome Massoud Barzani, selon les résultats officiels proclamés mercredi par la commission électorale.

'Sur 3'305'925 votants, le oui a obtenu 92,73% et le non 7,27%', a affirmé cette commission, précisant par ailleurs que la participation avait atteint 72,16%. Ce scrutin a été vivement dénoncé par le pouvoir central irakien et les pays voisins.

Le président kurde Massoud Barzani avait fait savoir avant sa tenue que la victoire - attendue - du 'oui' ne serait pas immédiatement suivie d'une déclaration d'indépendance, mais marquerait plutôt le début de 'discussions sérieuses' avec le pouvoir central irakien sur les points de contentieux.

Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a toutefois posé mercredi l'annulation des résultats du référendum comme condition préalable à toute négociation avec le Kurdistan. Il a menacé mardi d'interdire tous les vols internationaux vers le Kurdistan, si les autorités de cette région autonome refusaient de remettre le contrôle de leurs aéroports au gouvernement central à Bagdad.

Vols vers Erbil suspendus

Les compagnies aériennes de la Turquie, du Liban et de l'Egypte vont suspendre à partir de vendredi leurs vols vers et en provenance du Kurdistan irakien, à la demande des autorités de Bagdad.

A partir de 17h00 vendredi, 'il ne sera plus possible' pour les compagnies aériennes turques Turkish Airlines, Pegasus et AtlasGlobal d'assurer les vols à destination et en provenance d'Erbil et de Souleimaniyeh, a indiqué dans un communiqué le consulat turc à Erbil, capitale du Kurdistan irakien. Le consulat turc n'a pas précisé combien de temps durerait cette suspension.

La compagnie libanaise Middle East Airlines (MEA) va elle aussi 'suspendre à partir de vendredi tous les vols de et vers Erbil, à la demande de l'aviation civile irakienne', a indiqué son PDG, Mohamad El-Hout. La compagnie nationale EgyptAir a également annoncé dans un communiqué la suspension de ses liaisons avec Erbil. Deux aéroports fonctionnent au Kurdistan, l'un à Erbil et l'autre à Souleimaniyeh.

Les députés irakiens ont de leur côté demandé à M. Abadi, en tant que chef des forces armées, de 'prendre toutes les mesures nécessaires pour maintenir l'unité de l'Irak, protéger les citoyens'. Ils ont en outre exigé l'envoi des forces de sécurité dans les zones disputées entre Bagdad et Erbil, où les autorités du Kurdistan irakien ont également organisé le scrutin lundi.

/ATS
 

Articles les plus lus