Le patron d'UBS dans le viseur de la justice néerlandaise

Le nouveau directeur général d'UBS Ralph Hamers est rattrapé par son passé. La justice néerlandaise ...
Le patron d'UBS dans le viseur de la justice néerlandaise

Le patron d'UBS dans le viseur de la justice néerlandaise

Photo: KEYSTONE/WALTER BIERI

Le nouveau directeur général d'UBS Ralph Hamers est rattrapé par son passé. La justice néerlandaise a rouvert une enquête sur une affaire de blanchiment d'argent, réglée en 2018 lorsque M. Hamers était patron d'ING.

Un tribunal des Pays-Bas a demandé au ministère public d'enquêter sur le rôle de Ralph Hamers dans ce cas, a annoncé mercredi le numéro un bancaire néerlandais. 'UBS a pleinement confiance dans la capacité de Ralph Hamers à diriger' le groupe, a pour sa part ajouté le géant de la Bahnhofstrasse.

ING a dû s'acquitter en 2018 d'une pénalité de 775 millions d'euros (834 millions de francs au cours actuel) en raison d'un contrôle insuffisant sur les comptes de certains clients. A ce jour, il s'agit de l'amende la plus salée de l'histoire des Pays-Bas dans une affaire de blanchiment d'argent. Ralph Hamers a remplacé en novembre Sergio Ermotti à la tête d'UBS.

/ATS